Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 10:21

Sortie : 13 octobre 2009

Label : Innervisions

Genre : Deep-house

Note : 8/10

 

Le crew formé par Dixon, Ame et Henrik Schwarz, au sein de l’excellent projet A Critical Mass, délivre depuis peu un son résolument house et teinté d’un minimalisme référencé. Après la sortie du très bon Grandfather Paradox cette année (chronique ici), Dixon a décidé de sortir son mix en solo. Mais là où la plupart des producteurs tombent dans la facilité, l’Allemand Steffen Berkhahn propose une relecture futée de chaque titre.


Temporary Secretary est l’exemple parfait du mix limpide, envahissant progressivement l’auditeur pour le plonger dans un état léthargique agréable. La mise en route est exemplaire avec l’electronica ensoleillé du Ongou d’Icasol qui devient crépusculaire avec le If I Had A Heart de Fever Ray. En enchaînant sur les sonorités tropicales d’Exotique de Roland Bocquet, Dixon capture l’auditeur dans un cercle vicieux sans issue. Ces quelques minutes suffisent à démontrer son talent pour raconter une histoire.

En optant pour une house racée et deep, Dixon ne fait aucune faute de goût. Sa façon d’amener chaque morceau lui permet de totalement annihiler les transitions. Son pote Schwarz démontre une fois de plus son génie et son bagage jazzy en remixant brillamment l’Equinox de Code 718. On retrouve ainsi Schwarz et Ame sur de nombreux titres, permettant de mieux nous guider.


En se jouant des modes, Temporary Secretary apparaît comme un des mix house les plus pertinent de l’année et confirme tout le bien que l’on pense du label Innervisions.

http://www.xlr8r.com/files/reviews/large/dixon_1223.jpg

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires