Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 17:35

Sortie : janvier 2010
Label : Balnave Records
Genre : Rap libre

Note : 5

Internet et l'accès aux logiciels de mixage permet aujourd'hui à de nombreux artistes de s'auto-produire et de distribuer facilement leurs expérimentations sonores. Nouvel exemple avec Noventa, un Lyonnais qui développe son univers très personnel sur des EP qui ne s'arrêtent pas aux frontières des styles. Avec la saison 2 de Paris Undercover (téléchargeable gratuitement ainsi que les autres saisons à partir de sa page Myspace), ce MC-producteur atteint un intéressant palier.

Sur ces dix titres, plutôt courts, Noventa fait tout d'abord preuve d'une grande créativité musicale. Difficile d'y accoler un style. Ses créations électroniques sont des collages sombres de samples, de sonorités synthétiques sur lesquelles s'insèrent des rythmiques plus ou moins décalées. La tonalité générale est assez dure, avec des ambiances rêches qui viennent heurter l'oreille et des alliances contre nature qui s'accordent pourtant ici dans un ensemble riche et surprenant.
Le Français pose sur cette musique baroque des textes variés reposant sur une scansion calibrée. Sa voix grave parlée semble plus à l'aise sur les passages plus abstraits (Au Milieu Des Cris) que sur les egotrips (Bol De Nitro) moins convaincants. S'il y a parfois des facilités dans ses paroles, Noventa offre la plupart du temps une approche intéressante en la matière (Vois version 2.0).
Un esprit rap plane bien entendu sur cet EP qui laisse aussi de la place à quelques minutes instrumentales, dont le morceau Le Purgatoire qui offre une alternative IDM rugueuse et inspirée.

Tout n'est pas parfait sur ce second volet de Paris Undercover, mais l'univers de cet artiste mérite la détour !
http://noventa.online.fr//fly/parisunder2.gif

par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires