Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 10:23
Année : 2009
Label : Big Dada


Rebelle Speech Debelle... c'est ce qui était annoncé sur la papier. A écouter son nouvel album, il faut différencier le fond et la forme. D'un côté, des textes sur un ton spoken word assez franc du collier sur lesquelles elle raconte son passé tumultueux. De l'autre, de douces mélodies de guitare et quelques chants qui donnent une touche pop à l'ensemble. Le jeune fille semble apaisée par cet univers soul assez tranquille. Elle pose donc son rap chanté sur des instrumentaux organiques taillés pour elle. S'il se dégage une belle unité au long de l'album, un peu plus de variété aurait parfois été la bienvenue.
Quelques passages semblent un peu faciles lorgnant vers un son grand public dommageable (Spinnin'), alors que d'autres dégagent une atmosphère plus personnelle et profonde (Bad Boy). Speech Debelle tente tout au long du disque de maintenir cet équilibre difficile avec plus ou moins de réussite. Les capacités de l'Anglaise sont évidentes, reste à espérer qu'elle choisisse d'approfondir son côté rap sombre plutôt que celui pop ensoleillée.


http://independancas.files.wordpress.com/2009/07/speech_debelle-speech_therapy_b.jpg
par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Paco 26/06/2009 12:13

J'aime bien les cross-over dans le hip-hop et l'idée d'un mariage avec la pop est plutôt intéressant même si pas novateur. La miss, bien entourée, y arrive plutôt pas mal sur cet album.