Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 20:24
Sortie : 23 novembre 2009
Label : 16k

Dextro, ou Ewan Mackenzie, navigue entre l'Angleterre et l'Ecosse pour diffuser sa musique depuis 2004. Un premier album prometteur et remarqué, Consequence Music paru en 2006, lui a permis de se faire remarquer par des pointures tels que Clark ou Alias. Ces deux derniers ont d'ailleurs gratifié le britannique de deux remixs de haute volée sur son EP Hearts & Minds.
Dextro sort ses albums sur son propre label 16k. On ignore encore si une filiation existe avec le très pointu label 12k.

Comme il le précise sur son Myspace, Dextro n'est pas un DJ. Tant mieux.
Amateur de guitares cristallines et de pianos apaisants, le Britannique ne rechigne pas à être assisté par les ordinateurs pour réaliser son électronica lunaire et aventureuse.
Sa musique, dotée d'un important potentiel ascencionnel, évoque des cîmes enneigées et des territoires vierges. Rarement l'alliage entre post-rock et électronica n'a semblé si réussi.
Des guitares donc, tantôt mélodiques, graciles ou saturées, viennent accompagner cette odyssée en territoire électronique.
Même si nombreux seront ceux qui cèderont à la facile comparaison avec les Islandais de Sigur Ros, Dextro se singularise clairement par son important éventail de textures et de sonorités environnementales. Des voix presque chimériques apparaissent de temps à autre, entre un effet de pédale et un larsen.
Comme sur le sublime Sanna, on se croirait tel William Wallace chevauchant seul au coeur des Highlands écossais.
Même si les titres The Pacifist, The Unknown ou encore Pillar se distinguent plus particulièrement, l'album dans son ensemble enchantera les amateurs de post-rock lumineux et d'electronica aérienne.

Cet album est déjà disponible depuis le mois de juin en format digital. Il faudra encore attendre quelques jours pour se procurer la version physique. Ceci est bien plus qu'un conseil, une véritable invitation.

                                  
par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Berlinette 18/11/2009 16:41


J'adore !!!