Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 11:45

Année : 2009
Label : Domino Records

Genre : Electro-pop

Note : 7/10

Le duo electro-pop canadien Junior Boys est de retour suite à un So This Is Goodbye lancinant et classieux. Greenspan et Dark sortent Begone Dull Care après 3 ans d'absence.
La nouvelle monture du groupe poursuit dans la droite lignée du précédent opus. Si vous aimez les petits matins mélancoliques, vous allez être servis. 8 morceaux seulement mais qui s'enchaînent parfaitement. Le rythme binaire se fait lent, l'immersion est inéluctable. Dès le morceau d'ouverture, Parallel Lines, on plonge dans cette piscine de formol et on se laisse aller. Work tente bien une montée lente et progressive mais rien ne peut atténuer cette atmosphère si ouatée. Le morceau final, What It's For, d'une beauté lunaire, finira de convaincre les réfractaires.
Un vrai disque de saison, idéal pour un dimanche matin pluvieux. Rien n'est à jeter, les voix vous bercent, les légères nappes de synthés vous maintiennent éveillées, la rythmique suit vos palpitations cardiaques.
Un excellent album d'electro-pop. Naïf mais pas con, bien léché mais pas surproduit : l'alchimie idéale.

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires