Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 12:05

Label : Bpitch Control
Année : 2008

Genre : Techno, house

Note : 7,5/10


Berlin Calling est un film sorti en Allemagne l'automne dernier et narrant l'histoire de DJ Ickarus (joué par Paul Kalkbrenner lui même), un mec qui se brûle un poil trop les narines dans les nuits techno de Berlin.
La B.O. du film est à l'image de la ville lumière pour tout fan de techno qui se respecte : minimale, sexuelle, moite, désenchantée.
C'est avant tout une compil' des différents maxis qu'a pu sortir Kalkbrenner ces dernières années. On retrouve ainsi le Alter Kamuffel qui tape dans la techno suave dès son intro, mais aussi et surtout le magistral Gebrunn Gebrunn avec sa montée démente et ses deux breaks à faire frissonner un dancefloor entier.
Le reste du skeud est à l'avenant. On y retrouve cette techno digne du Berghain ("le" club berlinois) avec des tracks vicieuses comme Torted, Atzepeng ou Bengang. A coté figurent des pistes plus mélancoliques comme le magnifique Aaron qui ouvre le disque avec son sample de guitare. Ces deux univers se croisent, se cherchent et finissent pas copuler sur le titre phare de cette B.O. : Sky & Sand, une bombe deep-house subtilement progressive.
Un disque de techno tout simplement sublime. La bande-son idéale des petits matins blêmes.


http://exclusive-music.com/wp-content/uploads/covers/paul_kalkbrenner_berlin_calling_ost.jpg

par B2B

Le film n'a quant à lui pas de date de sortie programmée en France. Seule occasion pour le moment de le voir sous nos latitudes : en clôture du festival Premiers plans à Angers le 24 janvier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Paranoiak 16/03/2012 04:11

Je l'ai trouvé moyen cet album même si j'ai apprécié le film. Il manque un petit truc et pas mal de vigueur !