Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 16:22
Année : 2009
Label : Mule electronic


Stefan Goldmann est un DJ-producteur allemand qui commence à faire son bonhomme de chemin. Il est le boss du label Macro pour lequel il a sorti en 2008 son premier album, le remarqué The Transitory State (avec son morceau phare Sleepy Hollow).
Avant cela, il avait brillé par ses 12'' livrés sur de nombreux labels allemands reconnus.
Il sort ce mois-ci son premier mix-album à la conception classique.
Des morceaux plus tout à fait nouveaux en côtoient d'autres plus récents.
Il a su sélectionner des titres de pointures comme Ricardo Villalobos, Plastikman (Richie Hawtin), MIA, Minilogue et j'en passe...
Une techno minimale qui sort un peu des sentiers battus et qui aura le mérite d'ouvrir à un public plus large la musique de Stefan Goldmann.
On retiendra surtout le titre Symphony for the Apocalypse de Matthew Jonson (véritable bombe de l'album) , What you say is more than I can Say de Villalobos, Sakadat de Petre Inspirescu ou l'excellent Inca de Minilogue.
Dommage que ça s'essoufle un peu vers la fin du mix. On aimerait tout de même avoir affaire à un mix pareil dans un club de notre bonne vieille capitale... ou ailleurs.

par Ed Loxapac

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires