Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:57

Sortie : mars 2010

Label : Planet Mu

Genre : Dubstep, Industriel

Note : 9/10

 

Dans la vraie vie, Roly Porter et Jamie Teasdale sont certainement de charmants garçons. Mais une fois dissimulés sous le pseudonyme de Vex’d – devenant l’un Jamie Vex’d, l’autre Roly Vex’d – on peut se poser quelques légitimes questions sur leur bien-être mental. Hébergés sur Planet Mu depuis leur premier et bien nommé album Degenerate en 2005, ils se séparent peu après afin de poursuivre des carrières solos, et reviennent avec ce deuxième album, qui émerge d’une gestation de presque quatre ans.

Et cela se sent. L’auditeur, sur ses gardes, arpente Cloud Seed avec la même prudence que s’il s’aventurait, plus vulnérable qu’un nourrisson, sur des terres déchiquetées et menaçantes. Rien ne laisse jamais présager ce qui va suivre, vous pouvez tant trébucher sur un break rauque que vous laisser envelopper dans de perfides échos, qui vous éjectent ensuite à coup de violentes décharges synthétiques. La maturité et la maîtrise qui transpire de Cloud Seed sont tout bonnement édifiantes. Jamie et Roly ont tout balayé, tout dégagé, pour dresser leur scène de fin des temps, au milieu des câbles, de la poussière et du béton. Les sonorités industrielles prédominent et s’épanouissent vicieusement dans la musique de Vex’d, tandis qu’ils font du dubstep une matière collante et fiévreuse, qu’ils étirent et malaxent d’une poigne d’airain. Souvent lourds et alanguis, jamais similaires, les rythmes se chargent de multiples résonnances, qui leurs donnent presque vie. On est face à d’invisibles androïdes, qui vous encerclent et vous frôlent de leurs feulements électroniques.

Un semblant de chaleur vient malgré tout des voix, plutôt nombreuses sur le disque. Warrior Queen, Jest ou Anneka éclaboussent ainsi les beats de leurs débits singuliers. Le chant d‘Anneka - décidemment prisé des dubsteppers - irradie littéralement sur Heart Space, évoquant un dernier lambeau d’innocence qui perdurerait au sein de la dévastation la plus déshumanisée. Un chaos qui pourrait toucher à son comble sur Remains Of The Day, lorsqu’il ne reste que les salves d’une mitraillette poisseuse pour se noyer dans de sublimes nappes de brume. Mais c’est sur la fin que Jamie et Roly assènent leur ultime coup. Le calme et inquiétant Oceans prépare sadiquement l’oreille au dernier assaut : Nails, pièce d'indus presque breakcore, qui inflige une suprême déflagration.

 

Sur Cloud Seed, les frères Vex’d se font particulièrement exigeants, l’album, retors, ne se laisse pas aisément apprivoisé, et chaque écoute dévoile un peu plus les dessous de leur expérimentation malade. A l’image de sa superbe pochette, Cloud Seed dresse vers le ciel un noir conglomérat sonore. Entre dark ambient, indus et dubstep, ce grain de nuage a plus de propriétés létales qu’un violent psychotrope. A vous de tenter.

 

                               cover.jpg

par Manolito

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

shift. 29/08/2011 14:36


superbe album
superbe pochette


YyrkoOn 08/05/2010 00:53


Ouech gros :)

T'as vu :) t'as trop raison :) le track 1 c'est pour les ptits bourges qui ont jamais mis les pieds en troglodytes-party dans les montagnes de déchets électroniques du sud de la chine. La bas, t'as
vu :), les enfants exploités créent un son hardcore a la frontière du capitalisme mondialisé grace aux résidus de la société de consommation. Trop chan-mé le son comment il est crade.
Mais bon, t'as vu :), elle a un beau cul M.I.A quand même, mieux que celui de Warrior Queen, et les Vex'd, même si j'aurais volontier repris de leur "flat beat" en mode décharné et maladif qu'ils
nous avaient servi sur Degenerete, t'as vu :), cet album plus mature et plus éclectique, a la violence plus larvé, signe de fort belle manière une fin de collaboration qui je l'espère ne resteras
pas définitive. T'as vu ?.


Chroniques électroniques 08/05/2010 11:09



Je commence à saisir ta notion du "aucun bémol" l'astre.. Ca m'étonnait aussi.


Manolito



Astro 07/05/2010 21:30


Evidement !

La 1 surf trop sur la vague grime/dance hall de pacotille mia like ; ideal pour faire frissoner la jeunesse européenne en manque de repère désireuse de s'encanailler a moindre frais ; la verite
etant que ca sonne beaucoup trop propre...
Je passe sur la deux qui est complètement illisible et très mal tarcklisté ; surtout après la soupe qu'ils nous ont servi avec la première...
La 3 n'a pas plus de consistance qu'un duo entre karin dreijer et bjork - ou qu'un pouding a la menthe si tu veux - au point que je me demande ce qu'heartthrob est venu faire dans cette
galère...
La 4 est tout juste passable : sans commentaire
La 5 n'est qu'une grotesque tentative d'ambient post apocalyptyque sans saveur est ultra balisée...
La 6 etant la suite de la 5 (comme ça tombe bien...) et un résumé du debut de l'"album"...
La 7 est, a tout prendre, la mieux;...
La 8 je te laisse deviner n'est qu'un vulgaire cover des blackstreet et de leur - au frontiere du...:) - no diggity ; tres loin du soul assassin de dj muggs que je conseil au passage si vous voulez
ecouter l'original complet de ce qu'ils ont vainement tenter de reproduire... (je n'ai pas de limites!)

J'arrête la parce que je dois allez voir tigerskin a la machine et qu'il faut que je me monte en température... pour demain... :)

+

Astro la fripouille:)


YyrkoOn 07/05/2010 05:48


Une fois n'est pas coutume, j'approuve Astro a 200%


Astro 06/05/2010 04:28


A noter quand même, c'est très important, que la 7,9,11,12 sont des rmxs. Respectivement de Plaid qu'on ne présente plus, de John Richards que je ne connaissais pas mais pour lequel ils ont fait
les arrangements de son "John Richards suite for piano and electronics" (que je vais me procurer tant j'ai envie d'écouter ça…) ; de Gabriel Prokofiev (le petit fils "de" ; la classe quand même !
(petit y'avais que ça pour me calmer (c vrai en plus même si j'en rajoute un peu pour le style !)) avec lequel ils ont bossé sur le "John Richards suite for piano and electronics" justement, aussi
; et de Distance dont je n'apprécie pas spécialement le travail, mais qui suis je pour juger si un homme dois vivre ou bien mourir dans d'inhumaines souffrances, hein ? :)
Priez pour qu'on ne me donne pas - ou que je ne prenne pas... - les pleins pouvoir, il ne vous reste plus que ça les cocos !

Ceci étant fait, c'est une tuerie et c'est peu dire parce que j'adore salement - et inversement… (voila ce vers quoi j'aurais bien vu massive attack tendre, par ex, s'ils en avaient eu les moyens,
ce qui n'est pas le cas, de toutes évidences, les pauvres…).
J'aurais bien vu un double album d'anthologie avec une deuxième partie ambient ou pourquoi pas un album concept dont je viens d'avoir l'idée que je me garderais bien d'exposer tellement elle est
excellente (faut que je la note par contre ; j'ai trop d'excellentes idées je vais l'oublier sinon…) !

Bref, aucun bémol : c'est MONSTRUEUSEMENT EXCELLENT

Bonus d'une autre époques, d'un autre astro !

http://www.youtube.com/watch?v=SS-J1tCQwvg --> le top du glam rock british : a fond, la nuit, sous stupéfiants (amenda lear en artwork) : vous pouvez vous procurer l'album sans crainte...

http://www.youtube.com/watch?v=aiKJQeG5E2o --> vous me servirez la même chose, c'est quand meme un génie d'une autre galaxie le gars (j'suis de bonne humeur manifestement...):)

http://www.youtube.com/watch?v=0oBHEvYAJnY --> la seule que j'écoute encore...

http://www.youtube.com/watch?v=0ObOggb5kn8 -> blues from laurel canyon --> vous pouvez y aller aussi sans crainte sur l'album c'est une tuerie de A à Z

http://www.youtube.com/watch?v=GAxvyvWPhiY --> pareil pareil...

http://www.youtube.com/watch?v=Tdzlop4p0vc&feature=related -_- > pareil... (vous avez du retard...)

http://www.youtube.com/watch?v=6W6iqlaURQk&feature=related --> ahh l'italie !

http://www.youtube.com/watch?v=o6-0ypKuwv8&feature=related --> ahhhhhh !!!!

http://www.youtube.com/watch?v=3-KbxEXF1ws -> le parrain, apres son altesse sérénissime... (ce que j'aurais vu un duo! rien que d'y penser omg!)

http://www.youtube.com/watch?v=rFnFdzvGuv8 + http://www.youtube.com/watch?v=pfUgtv9Fl2E&feature=related --> sortez les champipis les cascadeurs ca va partir - ou pas... ! (attention quand
même...)

http://www.youtube.com/watch?v=v5_0iZQ-TuA --> l'original quand meme...

http://www.youtube.com/watch?v=AEq62iQo0eU -> impossible de rester assis : j'sais pas comment il font ces rats de spectateurs !

http://www.youtube.com/watch?v=71oCexIXk9Q&feature=related --> peut etre je l'ai deja mise ; mais je vais quand même pas m'excuser...

http://www.youtube.com/watch?v=ILI3s7Wonvg&feature=related + http://www.youtube.com/watch?v=vCgJXD3J9Wc&feature=related --> j'ai pas vu ca depuis un bail !

Bon j'arrete sinon je vais être a court (je badine, vous l'aurez compris ; pourquoi je précise, c'est une autre question...)

+

Astro