Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 17:28

Sortie : avril 2010

Label : Sokifo Records

Genre : Rap frais

Note : 7


Depuis 2006 nous attendions une suite au deuxième album de Tumi & The Volume et la voici, à peine annoncée, qui surgit dans les bacs quelques jours après un concert remuant et enthousiasmant au Café de la danse à Paris. Le groupe Sud-africain a développé un rap énergique et musical rappelant The Roots à la fois sur disque par la grande variété d'ambiances et l'utillisation d'instruments plutôt que des machines et sur scène grâce à leur intense formation basse-guitare-batterie-MC qui donne vie talentueusement à leur univers.

 

Enregistré à Paris, la nouvelle livraison de Tumi et sa bande est compacte et percutante. Quand leur précédent disque offrait tout le temps nécessaire pour les découvrir au long de 17 titres et plus d'une heure de son, Pick A Dream a la force de la concision. 11 morceaux en 45 minutes qui montrent que le quator peut faire le choix d'aller au but sans perdre de sa pertinence. L'album part bille en tête avec La Tête Savante qui vou accroche l'attention avec sa guitare entêtante, instrument omniprésent mais jamais lassant grâce à une grande diversité d'intervention. Difficile de décrocher par la suite car le groupe varie les instrus, avec notamment quelques clins d'oeil à différents styles africains sur Limpopo ou le dansant Volume Trials (ainsi qu'en morceau caché). Le reste ne sonne pas spécialement comme originaire du Sud... The Volume propose en effet des sons rap entraînant (Reality Check avec l'accordéon de Fixi de Java) mais peut aussi lorgner heureusement du côté de la pop comme sur Moving Picure Frames. Tumi penche alors vers un chant sobre et charmeur. Cet esprit chanson prend toute son ampleur sur Light In Your Head, pendant de l'excellent titre Sign sur leur précédent disque, où la guitare et la voix s'accordent parfaitement pour un duo prenant. Lorsqu'il rappe, leur leader petit format garde une voix chantante, même quand son débit se fait plus dense, presque hypnotique, comme sur l'étonnant Through My Sunroof. Car, à l'image de The Roots dont la comparaison atteint son sommet sur Enter The Dojo, les Sud-africains n'hésitent pas à délaisser les règles que le rap s'impose à lui-même pour voguer vers d'autres horizons. Cette liberté rend leurs concerts vivants et riches, permettant au public de s'enflammer facilement, bien aidé par le charisme de Tumi.

 

L'attente en valait la peine, ce nouveau Tumi est réjouissant et vient vous interpeller de bout en bout à chaque nouvelle écoute. Excellent !

http://www.thevolume.co.za/images/Main-Image-(Over).jpg


par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Arte Live Web 25/06/2010 16:26


Hello la rédac des Chroniques Electroniques !

On a filmé Tumi and The Volume au festival Rio Loco la semaine dernière, et le live dépote pas mal .
La vidéo est librement et gratuitement embeddable sur votre blog , alors si vous souhaitez illustrer votre chronique juste au dessus , n'hésitez pas ! C'est par là >
http://liveweb.arte.tv/fr/video/Tumi_and_The_Volume_au_festival_Rio_Loco/ et cliquez sur intégrer la vidéo