Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 00:00

Sortie : avril 2010

Label : Project: Mooncircle / Spoken View

Genre : Rap

Note : 6

 

Deux labels, une douzaine d'artistes et quatre titres... voilà le concept de ce Zeitgeist EP qui vise à rapporter "l'esprit de notre époque" en organisant la rencontre des rappeurs allemands de Spoken View avec ceux internationaux et anglophones de Project: Mooncircle.

 

Le disque débute sur l'instru soul de Real MC's avec son sample de cuivres fatigués et sa guitare lancinante. Le Néerlandais Joe Kickass confirme les bonnes impressions ressenties avant la sortie de son premier album avec un flow posé et détaché. Côté Allemand, c'est Morlockk Dilemma, aussi à la production du morceau, qui mitraille le beat de ses paroles avec une voix nasillarde à la B-Real de Cypress Hill.

Roots & Foundation est ensuite plus ensoleillé, avec un penchant R'n'B un peu facile. Heureusement, les deux MC présents bétonnent la plage, en particulier Damion Davis qui démontre à nouveau qu'outre-Rhin on rappe à l'énergie.

On retrouve cette même ambiance tranquille sur Somthings Wrong avec Lewis Parker à la prod' et au micro. Dans une ambiance moins Blaxploitation que son solide récent maxi (chroinqué ici), l'Anglais est toujours aussi propre, se faisant accompagner impeccablement d'un Hiob à la hauteur.

Enfin, Titans conclue la rencontre avec un Shibteton très à l'aise au milieu de ces choeurs épiques. Le duo Anglais Obba Supa démontre ensuite toute sa technique. Une conclusion dans le ton de cet EP qui ne manque pas d'énergie malgré des sons plutôt calmes. Un maxi complété en face b par les versions instrumentales qui permettent de mieux en apprécier les subtilités.

 

Les MC allemands démontrent avec ce EP qu'ils sont injustement méconnus. Une bonne manière de les découvrir avec ce concept original qui devrait inciter à d'autres collaborations de ce type au vu du résultat.

 

http://www.projectmooncircle.com/files/pmc058_cover_480px.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires