Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 13:37

Sortie : juillet 2010

Label : Ultimae

Genre : Ambient

Note : 7/10

 

Le Suédois Magnus Birgersson, référence hautement estimable dans le domaine de l’ambient avec Solar Fields, continue inlassablement de tracer son sillon. Fidèle à la maison Ultimae, notre homme est prolifique puisqu’il sort aujourd’hui, Altered – Second Mouvements, son septième album solo en moins de 10 ans de carrière, à laquelle on peut aussi ajouter ses nombreux travaux au sein d’H.U.V.A. Network avec son pote Aes Dana. Même si Altered est un peu fourbe car se résumant à une sélection de faces B issu de Mouvements, précédent opus de Magnus, il s’avère difficile de faire la fine bouche tant il prend l’apparence d’un album à part entière.

 

Altered est un LP des plus recommandables car totalement acquis à la cause de l’immersion. En respectant le principe d’une musique autant anodine lors d’une écoute distraite, que profondément prenante pour peu qu’on s’y plonge à corps perdu, Altered multiplie les lectures à l’envie.

L’auditeur lambda pourra toujours se contenter d’écouter passivement le disque, tout en vaquant à ses mornes occupations quotidiennes. Jamais il ne sera ébranlé, tout au plus sera-t-il effleuré par la beauté de l’ensemble. Ignorant ! Mais pour peu qu’on décide de pousser le volume et qu’on fige son regard, Altered déploie alors son univers.

Loin d’une ambient stagnante, privilégiant l’étirement sonore basé sur une idée unique, Solar Fields préfère supprimer le contemplatif pur pour ouvrir un plus large spectre de songes lors de chaque morceau. Insolate et eMotion of Circles, ouvrant l’album, oscillent entre l’apaisement et l’angoisse tout en misant sur une fine apparition d’une IDM feutrée. En ne se figeant pas, chaque morceau réussit à se réinventer. Tout au plus peut-on regretter l’aspect parfois légèrement rétro, un brin vieillot, de certaines sonorités. Mais lorsque Solar Fields mise sur l’aspect émotionnel par le biais de vastes nappes enveloppantes comme avec Our Blue Stones, Bngl.w et Changing Patterns, on tombe avec plaisir dans un univers cinématographique propice à l’évasion.

 

Avec Altered – Second Mouvements, Solar Fields signe, une nouvelle fois, un album d’ambient abouti qui comblera aisément n’importe quel fan blasé de Brian Eno.

 

http://4.bp.blogspot.com/_jLjfA7Ml3iM/TFCPydAAekI/AAAAAAAAATI/FuOMwS47Dlk/s320/Solar_Fields_-_Altered-Second_Movements_(2010).jpg

 

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires