Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 11:34
Date : 11 février 2010
Lieu : Glazart (Paris)


Les meilleurs soirées se méritent. Pour la dernière édition (entendre dernière... en date) de Novo Hip Hop, il fallait affronter le froid et la neige pour accéder à la petite et sympathique salle de Glazart qui proposait un programme aguichant pour tout amateur de beats rap originaux.

Zucchini Drive débute son concert avec une sacrée motivation pour tenter de faire bouger les 12 personnes près de la scène. Leur musique surprend : comme si Fuck Buttons avait décidé de monter un groupe de rock sans délaisser leurs influences hip hop. Deux types, dont un sosie de Dave Grohl, envoient de leurs machines des sons énervés et chantent ou rappent, souvent en duo. Le batteur ajoute à ce cocktail énergique des rythmiques ingénieuses qui renforcent le sentiment de puissance. Malgré K-The-I??? qui balance des vannes en vendant ses disques dans la salle et les faibles encouragements, le groupe va au bout de son set sans faiblir. Leur musique surprend et convainc au point d'aller chopper leur album, Shotgun Rules, en téléchargement gratos (toutefois en dessous du concert) pour en entendre un peu plus...

Quand Bleubird (photo ci-dessous) arrive sur scène, et alors que la salle s'est un peu remplie (et réchauffée), la ressemblance avec Buck 65 est saisissante. Seul avec son ordi, le Floridien qui a bourlingué à Montréal, Berlin et Paris rappe seul avec un certain sens de la mise en scène, de la comédie et du second degré. Ses instrus sont bien foutus et le public est vite convaincu. Son show semble même un peu court tant ce mec semble avoir de choses à dire et un univers intéressant à partager.
Bleubird.jpg
Arrive ensuite K-The-I??? (photo ci-dessous), attendu de pied ferme par la plupart des spectateurs. Le rondouillard MC commence son set par une petite série instrumentale. Il s'escrime pendant une vingtaine de minutes sur une machine accolée à son laptop pour produire un mélange d'abstract, d'électronica bidouillée et d'autres expérimentations plutôt inspirées. Mais c'est au micro que le Californien remporte tout les suffrages dans son style rappelant inévitablement Busdriver pour son énergie et son flow extensible. On comprend pourquoi Big Dada veut sortir son nouvel album !
KtheI.jpg
Quelques personnes quittent alors Glazart et vont rater le très bon set de Lilea Narrative (photo ci-dessous). Les deux Français, un DJ-scratcheur et un habile joueur de samples, envoient les titres de leur excellent dernier album, Echantillodrome (chroniqué ici). Ils se payent même le luxe, pour alterner avec leurs instrumentaux, d'accueillir NapelonSolo MC du groupe de Cincinnati IsWhat?! pour deux morceaux. Les têtes continuent de hocher et les jambes suivent. Tous les amateurs de Krush, RJD2 ou Wax Tailor s'y retrouvent et on peut espérer que les programmateurs de festivals les ont déjà bookés.
Quand il est de cette qualité, on ne peut que crier : vive le novo hip hop !
Lilea.jpg
par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans concert-soirée-festival
commenter cet article

commentaires

Xavier 12/02/2010 12:58


A mon sens, la prestation de K-The-I??? était assez médiocre : Le set n'était pas du tout rodé ("Oups... Désolé jme suis trompé de track..." - "Ahh... Je dois encore en faire une ??"). Lilea
Narrative a par contre fait une très belle prestation (Un plus pour le VJing).


Chroniques électroniques 12/02/2010 16:56


Il est vrai qu'il a eu pas mal d'ennuis techniques et qu'il manquait d'info sur la durée de son concert... mais mis à part ces problèmes, j'ai trouvé le show réussi.
Tahiti Raph