Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 22:35
Date : 13 décembre 2009
Lieu : Rex Club (Paris)


L'année avait commencé avec Laurent Garnier au Rex Club, elle s'était prolongée avec son album (chroniqué ici) puis son live aux Nuits Sonores (chroniqué ici). Elle devait donc s'achever par où elle avait commencé. Entre des dates en Australie, au Japon, un cinémix à l'auditorium du Louvre et avant de continuer sa tournée française, le DJ faisait un passage au Rex Club pour une de ses "all night long" qui ont forgé sa légende des dix ans du Rex à ses résidences mensuelles jusqu'aux one shot qu'il offre aujourd'hui quand son agenda le permet. Restait à savoir qui braverait le froid de décembre un dimanche soir pour l'écouter...

A 23h30, il y a déjà une petite file d'attente qui regroupe fans de la première heure et jeunes fêtards attirés par ce nom toujours aussi imparable année après année. Garnier, veste et T-shirt sur les épaules, est lui dans la cabine, passant des vieux morceaux de funk instrumentaux avant que ne débarque la foule des grands soirs. Pour un soir de fête, l'équipe du Rex a collé des ballons gonflés à l'hélium dans tous les coins... quand leur chouchou est là, rien n'est tout à fait comme d'habitude. Les gens crient déjà alors qu'ils ne passent que des oldies house, les flashs sur la cabine DJ sont réguliers, la queue au vestiaire est interminable. Notre Lolo national est encore en train de se faire kiffer sur une techno groovy qui lance vraiment cette nuit de danse où l'on oublie tout. Alors qu'il passe Back To My Roots, extrait de son dernier album, il prend le micro pour nous faire partager son bonheur de "revenir à la maison", et le public en redemande. Difficile d'en dire plus tellement ses mixs mêlant tous les styles électroniques se vivent, avec cette rare impression de communier avec le DJ et les autres danseurs.

Encore une belle nuit au Rex, et vivement la prochaine !

par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans concert-soirée-festival
commenter cet article

commentaires

mOOn 15/12/2009 18:19


Je suis toutafait d'accord avec toi, cette soirée était inoubliable...
J'ai fait le déplacement depuis l'Alsace pour voir Lolo joué a "domicile"...et j'ai pas été déçu !!!!!!!!! j'ai pas arreté de kiffer le son de 11h a 7h45, jusko bout...pas de temps mort avec
Garnier, que des temps forts et des temps faibles... Merci a lui
Et je n'ai qu'une chose a ajouté...LOLO PRESIDENT !!!