Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 23:47
Sortie : novembre 2009
Label : Workshop



Un soir de 1994, Autechre se produit à San Francisco. C’est dans ces conditions, sûrement très inspirantes, que Move D et Jonah Sharp se rencontrent pour la première fois. En découle quelques maxis sous le nom de Reagenz puis un premier album au titre éponyme. 13 ans plus tard, à Tokyo, le destin leur offre une nouvelle occasion : les deux se croisent à nouveau, par hasard... à un concert d’Autechre. Nouvelle rencontre, nouvel album pour l’Américain J. Sharp aka Spacetime Continuum, patron du label Reflective, et le surproductif Allemand David Moufang, ponte en matière de deep house atmosphérique et adjoint à de multiples projets (avec Benjamin Brunn, ou Deep Space Network avec Jonas Grossmann).

Une partie de Playtime a été réalisée dans le studio d’un collectionneur japonais de synthétiseurs analogiques, puis chacun des deux drilles a achevé l’enregistrement dans son fief respectif, Frisco pour l’un et Heidelberg pour l’autre. Avec un goût certain pour l’ambient et l’électronica, le duo réalise un disque de deep house élégante et agréablement progressive. Articulées autour de kicks discrets, les pistes s’aggrémentent d’une multitude de petits bruits analogiques, tandis que des nappes impénétrables s’attachent à démultiplier l’atmosphère.
Le premier titre Dinner With Q pose d'emblée le décor : un groove léger, l'incursion discrète d'une guitare acoustique sur des boucles un brin funky. Avec son pied plus incisif, DJ Friendly Rmx ouvre sur une house plus rythmée, mais toujours lascive. Le timbre de Fred P. de Black Jazz Consortium se coule avec finesse sur les boucles épurées et lunaires de Keep Building, pour un résultat prodigieusement planant. La fermeture Du Bist Hier! s'étend sur 24 min et nous plonge dans une matière plus abstraite et expérimentale où les plus infimes modulations électroniques semblent se répercuter dans un nombre infini de dimensions.

Move D et Jonah Sharp nous livrent un disque brillant, où l'épure ne rime jamais avec l'ennui. On n'a plus qu'à remercier Autechre.


                                          http://www.workshopsound.com/resize.php?file=upload/fotos/reagenz_cd_resize.jpg&width=385

par Manolito

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Mich 10/03/2012 18:31

Superbe album de deep house whaou.