Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 10:20

Sortie : 24 janvier 2012

Label : Futuresequence

Genre : Ambient, drone

Note : 7,5/10

 

Radere est un artiste originaire de Philadelphie. De son vrai nom Carl Ritger, il officie dans la sphère ambient-drone depuis une petite poignée d’années et a à son actif quelques albums. Les productions du mec sont relativement confidentielles. La sortie de I’ll Make You Quiet devrait cependant lui offrir un peu plus de visibilité. En effet, ce nouvel album sort sur le blog/label Futursequence ayant récemment vu passer les travaux de Pleq ou encore une compil’ d’Asura.

 

Radere produit une ambient sombre et solennelle, une musique propice à l’introspection. En y ajoutant des drones fébriles, il fragilise davantage ses compositions. I’ll Make You Quiet est un album qui se ressent avant tout.

Ce qui demeure dans l’esprit de l’auditeur c’est cette dualité permanente entre les nappes et les grésillements. Ainsi, le morceau titre de l’album semble être un combat entre la douceur de l’ambient et la déflagration métallique des drones. L’impression d’assister à un orage électromagnétique est prégnante et lorsqu’au final, ce sont les immenses nappes ambients qui remportent la victoire, on est rassuré. Il est d’ailleurs intéressant de faire un rapprochement avec la très belle pochette de l’album qui semble, elle aussi, résumer la musique de Radere. Nous voilà en haut de cette montagne, contemplant passivement une mer de nuages venant recouvrir progressivement la nature. Le danger s’immisce insidieusement car il est partout et nulle part à la fois. Vous avez à peine eu le temps de profiter du paysage que vous voilà enveloppé dans un épais brouillard. Sur ce territoire instable, vous perdez vos repères. C’est alors que Radere se fait plus sombre et déclenche l’offensive dark-ambient avec Sometimes, I Can’t Make Full Sentences… Vous avez froid mais vous demeurez imperturbable. La peur, c’est les autres. Le vent violent et continu de Good Evening, Ghosts (Version) balaie littéralement la nature. Le froid se durcit et le final se fait caverneux sur un Stay Away massif, renforcé par des bruits étranges, semblant sortir des entrailles de la terre. La lumière s’éteint définitivement. Winter is coming.

 

I’ll Make You Quiet est un album d’ambient-drone à l’interprétation unilatéral. Si vous tentez l’expérience (au casque et fort, cela va de soi), vous aussi vous en sortirez transi de froid mais saisi par la beauté éphémère.

 

http://www.futuresequence.com//images/radere-cover.jpg

 

par B2B

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires