Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 09:23

Sortie : janvier 2011

Label : Error Broadcast

Genre : Rap instrumental 8-bit

Note : 3


Le netlabel Error Broadcast a largement participé l'an dernier à faire émerger un certain nombre de producteurs russes donnant dans le glitch-hop cher à Flying Lotus. Parmi ceux-ci, Pixelord avait publié il y a un an un premier maxi, puis figuré sur des compilations. Revoici le moscovite avec un nouvel EP qui confirme son goût des sons 8-bit... pas toujours très innovants.


Sous influence rap, Pixelord aime les univers synthétiques et doit sans doute regretter les BO des jeux vidéo de son enfance. Cybernator, ou sa version revue par l'Anglais Om Unit qui n'apporte pas grand chose de plus, sont notamment complètement dans cette veine joyeuse pleine de bleep et de click mais à l'évolution limitée. Le titre qui donne son nom au maxi, Fish Touch, plonge lui dans un dub poisseux, le Russe semblant autant s'amuser à balancer des sonorités électroniques au milieu du skank paresseux que Lee Perry aimait jouer avec ses effets. Là encore, le remix de l'Américain heRobust respecte de trop près l'original pour constituer un véritable intérêt. Deux autres relectures de ce morceau sont présentes sur le disque, une de Kidkanevil qui se démarque avec la voix massive d'un MC qui interpelle l'auditeur et une de Leonard Dstroy qui s'écarte du dub de départ mais reste trop proche du style de Pixelord.
Le EP regroupe encore autres titres du moscovite : Flower Cannon, ses basses massives et son ambiance plus reposante et émerveillée, et Kiss Your TV, qui creuse encore plus dans les basses et dans l'expérimentation. Les samples se croisent, des voix surgissent d'un beat destructuré, sans vraiment choisir de direction.

Il faut bien avouer que sans être mauvais, ce maxi n'est pas vraiment mon style. Trop de 8-bit et des morceaux qui tournent un peu en rond malgré une volonté de diversification. Petite déception de la part d'Erroor Broadcast qui reste toutefois dans sa ligne...

 

http://www.error-broadcast.com/img/releases/600_ebc012_front.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

benoit 22/01/2011 15:40


j'en parle sur netlabels revue


benoit 22/01/2011 12:56


Pixelord : j'avais deja bien aimé celui paru en 2010. Sinon t'as je té une oreille à Armed - "Mi cabeza está llena de fantasía" ? j'ai trouvé ça vraiment bon.


Chroniques électroniques 22/01/2011 13:18



Non, je n'ai pas écouté... je vais essayer de le trouver.


Raph