Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 22:17

Sortie : mai 2010

Label : Fresh Poulp Records

 

Après un premier opus en 2007, le Québécois Maxime Robin réapparaît avec un second disque au concept un peu particulier. Membre du groupe Pax Kingz, ce beatmaker a choisi de consacrer son hiver 2010 à la conception d’un beat par jour. Ce projet intitulé 30 bpm (30 beats par mois) a donné lieu à Mondrian Owns Geometry, un album au contenu sélectionné par ses fans par le biais d’internet. A forte dominance instrumentale, il propose donc une sorte de recueil de beats, balançant entre hip-hop downtempo et électronique douce, doté de quelques bouffées de dubstep et de sonorités old-school.

 

30 pistes pour 55 minutes d’écoute, voilà ce qu’il se passe quand les 2/3 des titres ne dépassent pas les 2'. L’oreille est forcément maintenue attentive par cet enchaînement de morceaux… et aimerait bien parfois qu’ils durent plus longtemps. Armé de samples habiles et de sonorités allant du 8-bit à la cithare, Robin bricole des pièces ludiques, aux tons posés et aux mélodies accrocheuses. La large diversité des ambiances donne l’impression de voir s’égrener une multitude de petites fables, au goût quelquefois d’inachevé. On peut ainsi retrouver l’esprit du rap de l’est américain dans le creux d’un piano, des traces de Blockhead derrière un beat, ou des airs de guitare classique (Antonym Department (not AD)). Le bonhomme a par ailleurs un emploi assez intéressant du dubstep, attribuant à des basses plus ou moins vrillées un rôle très secondaire dans des morceaux plutôt trip-hop (Dodo, Tronic III- La revanche Ninchats). Le système de la sélection par les internautes – bien qu’un peu stratégique à mon goût – a pour avantage de trier sur la qualité, et de mettre en lumière quelques tracks vraiment excellents, particulièrement sur la première moitié du disque. Monde, Shooting Down Airplanes 2, Tronic IV-Lost Souls ou Space Screwdriver laissent ainsi une agréable saveur acidulée.

 

Le résultat de cet insolite projet prend la forme d’un disque souriant, les beats de Maxime Robin en ont bien assez dans le ventre pour captiver l’oreille - le temps d’une récréation. Pour ne rien gâcher Mondrian Owns Geometry est disponible gratuitement sur le site du netlabel français Fresh Poulp Records. Il n’y a vraiment pas de quoi se priver.

 

par Manolito

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

l'Astre 08/06/2010 22:01


J'ai pas dis que" tu ne connaissais pas le domaine dans lequel tu évolues" (la tu me prends pour un crétin alors que je suis bien moins direct qu'il n'y parait !), j'ai dis que ton manque de
références artistiques "sérieuses" t'ont amenées à croire q... Non, je plaisante (c'est faux ! sachez le : je suis... ahhh !! laissez moi bande de terroristes!!:)

...je veux dire, qu'à mon humble avis, le "tout" aurait gagné en maturité (profondeur, lisibilité, puissance, tenue etc.), si tu t'étais fixé une "ligne éditoriale" plus claire (j'ai écouté le
premier aussi). De plus, à mon avis, tu "confonds", mais c'est de ma faute, cut-up et musique concrète : là ou s'arrête l'expérimentation (sens très large) commence - en gros - le cut-up (hip hop,
dubstep etc.) : là ton travail est comme livré avec la notice (ça sent l'ingé son:)) et c'est dommage parce que ça aurait du être plus abstrait, bien plus Mondrian, tant qu'à faire... Là t'es en
plein "dans" la "figuration narrative" (c'est pas bon signe au cas ou tu te poserais la question).

Je me permet de te faire ces remarques parce que clairement tu tends vers quelque chose de plus profond et abstrait (j'ai pas dis "DONC") et que j'ai l'impression que tu ne sais pas comment faire
pour associer ça avec ton gout pour le hip hop : un conseil, abandonne le hip hop (pour commencer : après il te faudra abandonner tout ce que tu aimes, veux, puis tout ce que tu sais, puis
t'abandonner toi même...), parce que ce n'est tout simplement pas possible... Il n'empêche que ton travail est intéressant et novateur par certains points et que je te souhaites sincèrement d'être
heureux et aimé.


Bref, j'aurais bien rendu ce com plus clair mais je n'ai plus de clopes et je dois sortir : ce qui me fait assez chier comme ça! (quant a l'idée de rentrer et de m'y remettre, c'est au dessus de
mes forces...).




Ps : Une pensée à celui ou celle qui a perdu à la courte paille et qui dois se taper l'ogre Freiland Klaviermusik ! (c'est sûr que le immer 3 c'est plus facile bande de lâche!:)).

"Que faire maintenant? En lui donnant tord, on lui donne raison ; et en lui donnant raison, on reconnais son don d'ubiquité..." Sombre destinée que celle de l'embarcation ChroniquesElectroniques!
Sombres destinées en vérité je vous le dis !!




+

l'Astre


Maxime Robin 08/06/2010 16:07


io

@l'Astre:
Je ne sais trop ce que tu veux dire. Je pense que tu dis que je ne connais pas le domaine dans lequel j'évolue. Well, c'est une opinion. "Electro Hiphop" est vraiment la seule étiquette qui marche
selon moi. Musique concrete en effet. Mais ce que je fais est plus en liens avec DJ Shadow, autant dans le sens que dans la manière concrète de faire culture hiphop qu'un monstre de la musique
concrète. C'est sur que l'échantillonnage est une grosse partie de la musique concrète et le hiphop intègre celà.
Enfin...

Moi j'aime bien que des gens qui n'ont pas la même culture musical écoute ma musique. Ça fait une vision différente des choses et, en effet, ils voient des trucs que je n'ai pas vu dans celle
ci.

Merci d'avoir écouté!
(et écoutez mes autres disques aussi! http://maximerobin.bandcamp.com)


YyrkoOn 01/06/2010 08:13


J'ais trouvé ce petit disque bien sympathique aussi, et je voulais profiter de l'occasion pour vous remercier de nous faire decouvrir régulierement des disques en telechargement libre et ainsi vous
motiver a continuer de le faire.

Un pauvre mélomane.


l'Astre 31/05/2010 14:03


Très agréable comme relesase ; et très musique concrète dans l'approche finalement (c'est assez courant que les premiers intéressés - les artistes - ne "comprennent" pas "tout" ce qu'il fond ou du
moins ce qu'ils auraient pu faire : quand tu vois que dans "style" de l'album, sur la page du netlabel, tu lis "electro hip-hop", y'a vraiment de quoi continuer à le penser...): Il aurait gagné à
avoir écouté Daniel Météo et sont fantastique Working Class, par exemple.

La pochette est loupée (c'est déjà pas mal (j'suis sérieux au cas ou vous vous poseriez encore la question:):))), mais y'a de l'idée -, comme on dit,- pour ne pas dire autre chose...

+

l'Astre, dans un style résolument baroque_°