Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 22:09

Sortie : janvier 2011

Label : autoproduit

Genre : Ambient Dubstep

Note : 7,5/10

 

Al Plail est un producteur mancunien, qui tire son avatar du principe actif du LSD, et qui sort un premier EP autoproduit, intitulé Black Coaches. Voilà absolument tout ce que l'on sait de lui. Ne nous étendons pas, et plongeons directement dans ses rêveries deep et flottantes. Sa musique, elle, parle d'elle même.

 

Lysergic est un homme de bon goût. Les sorties "post" dubstep de qualité, soit sans résurgence house, ni souillure funky, ni vocoder, se font rares de nos jours. Black Coaches balaie ce genre d'écueil d'une pichenette, pour ne garder que des couches mélodiques poussiéreuses, des beats mount-kimbiesques et un fond d'ambient. Bourré de field recordings, et habité d'une sorte de minimalisme flou, cet EP pourrait décrire un itinéraire mental, où justement l'itinéraire ferait défaut. On ne peux voguer que librement dans les amas vaporeux de l'air. Les beats trébuchants ont une consistance organique qui évoquent les producteurs de chez Hotflush, tandis les bribes de voix fantomatiques (Nomad) laissent penser que les influences de Burial ne se sont toujours pas taries.

Une poésie triste et apaisante hante le très beau Black Coaches d'ouverture. Un sample de chant, aux consonances d'antan, louvoie entre les chuintements froissés et les pulsations étouffées. Created By Lines prend le parti d'un rideau de notes de harpe, et sous les épaisses nappes de Escape Time Algorithm percent de légers et doux carillons. Les cinq titres de l'EP sont de qualité certaine et égale. La musique de Lysergic ne se réclame d'aucune ambition révolutionnaire. Mais sa vaporeuse langueur et son je-ne-sais-quoi de délié et fragile en font un espace clos, dans lequel il est évocateur et réconfortant de se retirer.

 

Lysergic signe un premier jet à la grâce remarquable. De quoi, on l'espère, attirer quelques lumières sur ses réalisations. Les clients d'ambient dubstep du type de celui d'Echodub peuvent y aller sans crainte. D'autant plus Black Coaches est laissé en libre téléchargement ici. On a qu'à se retrouver là-haut.

 

3920808549-1.jpg

par Manolito

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires