Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 19:31

Sortie : novembre 2009
Label : Concrete Curving Records


Encore un netlabel, encore un album en téléchargement gratuit. Cette fois-ci nous parlons de CCCV Records et du premier LP de Life In A Box, pseudo derrière lequel se cache le Nantais Fabien Dortel. Ce dernier ne devrait, on l'espère, pas rester bien longtemps caché avec ces huit titres aussi réussis que prometteurs. Il étale en effet son talent pour manier les textures faisant évoluer habilement ses sons pour maintenir une belle unité au long des minutes.
Dans un style IDM fort en mélancolie, il travaille ses mélodies sur la longueur pour peindre des paysages uniformes plutôt que de se disperser dans une trop grande variété. Il plante ainsi un univers tantôt intimiste avec des nappes discrètes et quelques gouttes d'eau sur Darwin In A Tardis, tantôt plus énergique avec Hadron Collider. On approuve directement lorsqu'il cite Mùm ou Autechre comme influence. Il trace toutefois son propre sillon.
Après avoir puisé ses sons dans le registre aigu de son clavier, Fabien Dortel construit des rythmiques finement ciselées appuyant souvent en délicatesse, sur ce Rebirth à la basse rondouillarde. On est
rarement bousculé, tout est ici question de mesures : les éléments vont et viennent au fil des titres pour faire vivre son récit. Il suffit de se laisser guider, notamment par le Primitive Form Of Comfort final qui allie sonorités crépusculaires et vrombissements.

Life In A Box offre bien plus que le contenu d'une simple boîte, sauf si celle-ci est sans fond, et que lorsque le regard s'y glisse, le corps tout entier bascule dans un monde imaginaire et confortable.

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires