Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 13:50

Depuis 2007, le producteur résident au Canada publie régulièrement des beats tapes étonnantes ainsi que des maxis et titres jouant avec les codes du rap pour faire des instrumentaux nourris de samples et d'électronique. Des bidouillages intrigants et originaux que le producteur publie généreusement sur Internet. Sans oublier un certain côté ludique. Nous l'avions découvert l'an passé avec son EP Cailloux Germés (chroniqué ici). A l'occasion de la sortie de Turquoise (en téléchargement ici), 7e volet de sa série des couleurs débutée par Noir en 2007, nous avons "shipé" à Kenlo Craqnuques quelques questions pour en savoir plus sur sa musique et son univers sonore...

 

Peux tu présenter ton parcours musical ?

Mon père écoutait James Brown et les grands classiques congolais à la maison. Et la danse était obligatoire dans les soirées, même vêtu d'une tenue de soirée importable. J'ai commencé dans le rap sous le nom KenLo, puis je me suis mis aux beats plus tard. Au-delà de faire des beats tous les jours, je suis d'abord un mélomane. J'apprécie toutes les musiques qui croisent mon oreille.

 

Avec quel matériel travailles-tu ? Quelles sont tes méthodes pour composer ?

Un laptop, fruity loops, nanocontrolla, nanokeys. Ma méthode repose sur l'essai-erreur. Je creuse des sons qui me surprennent et les combine avec des sons auxquels je suis habitué. J'aime le faire en fredonnant. Les meilleurs "joints" sont des accidents. La portativité du truc permet d'aller directement sur le quai pour faire le beat ''quai''.

 

Tu viens de sortir Turquoise, le 7e volet de ta série des couleurs, peux tu nous présenter la série et nous donner les particularités de ce dernier volet ?

Turquoise demeure dans le même esprit de laboratoire que les autres couleurs. Je prolonge le plaisir de partager des beats moins achevés que je continue de découvrir même après avoir fait circuler, utiliser la distortion comme percussion et donner son heure de gloire à des sons cheap. Sur cette toute dernière couleur du dimanche, j'aperçois l'oasis qui se manifeste entre autres par l'introduction de deux pièces (Pause mcItal et Famille Nomade) d'un projet intitulé O2 en développement avec ma complice Caroline Dupont.

 

http://www.musicismysanctuary.com/wp-content/uploads/2011/03/KenLo_Craqnuques_Turquoise_2011_1-300x300.jpg

 

Joues-tu tes compositions en live ? 

Le live est un terrain encore plutôt vierge pour moi. Je joue le plus souvent mes beats dans les vernissages de mes camarades graffwriters, je fais des petites séquences, zappe mon broadcasting d'effets sonores, mais bon... je ne me considère pas comme un musicien live encore à ce niveau. En ce moment, je travaille là-dessus, au travers de l'envie inévitable de passer au prochain beat !

 

Comment diffuses-tu tes compositions ?

Je suis signé sous Google Records. Les Craqnuques au complet sont télélourdables gratuitement sur Musicismysanctuary.com et les autres projets circulent sur des adresses flottantes (Bullesbubbles avec VLooper, etc.), mis à part Cailloux Germés qui est sorti via le netlabel Error Broadcast. Je crois que le monde qui écoute mes galettes est comme moi, des gens qui cherchent de la musique au lieu de plier à qui fait le meilleur market thing. Au moment où je m'apprêtais à publier Noir sur ma page Myspace (rip), mon grand frère m'a introduit aux concepts de creative commons, copyleft et tout ça. Aujourd'hui je respecte forcément les dinosaures de la préhistoire (alias l'institution du droit d'auteur), mais je ne crois toujours pas que mes beats m'appartiennent. C'est pas écrit sur le fichier mais le partage gratuit implique que celui qui le sent, partage à son tour.

 

Tu travailles avec d'autres artistes, avec qui as tu collaboré et pour quel type de musique ? 

Je fais partie d'une troupe postrigodon appelée Alaclair Ensemble, au sein duquel je fais des beats et rappe, en plus de produire ici et là pour d'autres rappers des environs (K6A, Karma Atchykah, Metazon, etc.).

 

Quels sont les groupes que tu apprécies en ce moment ?

Afrobeat, l'ami, afrobeat ! Segun Bucknor.

 

Peux tu nous parler de tes projets musicaux, de tes envies ou rêves ?

Collaborer avec d'autres créateurs qui reconnaissent les bienfaits communautaires de la musique. Entre autres, une fusion acoustique à travers le projet O2. S'en viennent aussi d'autres beat tapes avec VLooper. Ah oui... et je vais me mettre à chanter bientôt je crois !

 

Propos recueillis par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans Interview
commenter cet article

commentaires

Emmanuel 12/04/2011 18:35


Une perle cette série. Et Turquoise ne déroge pas à la règle.
kenlo c'est le hip-hop qu'écoute les monstres sous ton lit avant de s'allumer un gros "bose" d'acarien.
Merci de nous gratifier d'une interview d'un mec peu commun mais qui est l'un des seul(oupas) beatmaker qui publie du freestuff capable de t'envoyer valser ou l'abstract hip-hop californien t'as
abandonner.
Je digg chacune de ses releases de Alaclair aux travaux avec vlooper !

tu l'as rencontré Raph ou c'est via l'interwaib que le flux s'est répandutt ?

je m'en vais de c e pas craquer un bout avec les monstres qui sont déja dans la party


Chroniques électroniques 14/04/2011 00:05



Malheureusement seulement par l'interwaibe...


Raph