Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 19:02

Sortie : juin 2011

Label : autoproduit

Genre : rap instrumental électronique lunaire

Note : 5

 

Depuis DJ Krush, la qualité des producteurs japonais n'est plus à prouver, pourtant nombre d'entre eux restent assez méconnus. C'est avec sept titres qu'Ichiro Nerima inaugure sa page Bandcamp et se rappelle à notre bon souvenir. Sept morceaux lancinants, dans un style rap instrumental langoureux et inventif. Ichiro_ fait partie de ses artistes pas assez diffusés et qui méritent pourtant une oreille attentive.

 

Le Japonais mélange des beats rap avec un jazz détaché, saupoudre d'électronique décalé et laisse l'ensemble voguer tranquillement. Il y introduit quelques syncopes pour que le tout ne s'enlise pas. La sérénité du bonhomme est palpable, ses sons virevoltants paisiblement dans un univers extatique. Les rythmiques synthétiques dynamisent des nappes lointaines sur lesquelles se posent de rares sonorités organiques et des bleeps cherchant leur chemin.

Ce maxi à l'ambiance lunaire passe assez vite malgré un faux tempo imprimé tout son long. La faute à des titres tournants autour de deux minutes ne cherchant pas à abuser d'un trop plein de langueur. Ceux-ci s'enchaînent logiquement, sans rupture, maintenant une certaine apesanteur entre bruissements électroniques et caresses sonores. Seuls la voix transformée sur Juju, la basse de Miyane ou le piano classieux sur Ne constituent de discrètes variations.

 

La durée et le minimalisme de ce Noon EP décevront peut être certains, mais Ichiro_ y présente une conception originale et apaisante d'un style qui a largement dépassé les frontières de la scène californienne dont il provient.

 

http://f.bandcamp.com/z/14/76/1476643816-1.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

En fait Amine. 11/07/2011 23:13


C'est pour des petites perles comme ça que j'adore votre site. J'aurais jamais pu connaitre autrement.
C'est vraiment très doux très éthéré, j'aime beaucoup, je vais l'acheter je pense.
Mentions spéciales à Camille et Juju, même si c'est vraiment à écouter d'une traite.
Merci pour la découverte