Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 10:55

Sortie : 11 avril 2011

Label : Freude Am Tanzen

Genre : Techno, house

Note : 5/10

 

Quoi de mieux, pour fêter sa 50e sortie, que d’éditer une compilation ? Le label de deep-house teuton, Freude Am Tanzen, officie du côté de Jena, trou paumé de la campagne germanique, à quelques encablures de Leipzig, depuis 1998. On y retrouve notamment des artistes tels que Mathias Kaden ou Marek Hemmann.

 

5zig Compilation permet de retrouver une majorité des artistes emblématiques du label. On passera sur la pochette et la présentation officielle du disque flirtant avec le ridicule via la métaphore filée visant à comparer les maxis présents à une savante cuisine mélangeant des ingrédients prestigieux. Mouais, dans le genre sur-appuyé, on a rarement fait pire.

Concentrons-nous uniquement sur les morceaux présents. 5zig Compilation est un sympathique enchaînement de morceaux deep-house uniquement taillés pour un début de soirée. Tout en ondulations, 5zig Compilation mise essentiellement sur une ambiance suave et groovy. Sans non plus atteindre des sommets, les 12 morceaux s’écoutent plaisamment. On retiendra surtout un Mathias Kaden efficace grâce à la ligne de basse élastique de Red Walls et la house trébuchante et organique de Robag Wruhme via un Haftbolle autant fascinant qu’impénétrable. Robag permet d’ailleurs de saisir les limites de la compil' car étant le seul à oser une certaine prise de risques (tout cela étant relatif). En effet, la grande majorité des morceaux se révèle trop prévisible pour réussir à marquer durablement les esprits. Il est d’ailleurs regrettable de se heurter deux fois, avec Marek Hemman et Douglas Creed, à des tracks potentiellement moites et captivantes mais gâchées par des voix pour le moins inutiles. Cette inoffensive escapade de 12 titres s’achève par une électronica-ambient aérienne de No Accident In Paradise elle aussi anecdotique.

 

5zig Compilation de Freude Am Tanzen Records démontre que sortir des compilations deep-house de qualité n’est pas chose aisée. Sans non plus flirter avec le mauvais, cette compilation manque de profondeur pour réussir à provoquer autre chose que l’indifférence. C’est dommage étant donné le potentiel de certains de ses acteurs. 5zig Compilation se contentera donc d’égayer paresseusement un début de soirée platonique.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51f%2B9v7JXYL._SL500_AA300_.jpg 

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

funky5 13/04/2011 07:52


cette compil est pas terrible
le KSHE est très bon meilleur que son "midtown"
en house y a encore meteorology cadenza plutot sympa
en techno le tommy four seven (moins bon que le lucy)
quoi qui en soit y a toujours quelque chose de bon à se mettre dans les oreilles.........


BOUCHONNEAU 11/04/2011 13:01


La vache bien dit!! Ok sur toute la ligne cette compil paresseuse n'apporte rien au genre, bref un disque limite inutile... En session de rattrapage on peut jeter une oreille sur le Lo Fi Autumn
signé Taron Trekka sur ce même label. Dur réalité des choses, aucuns disque techno, house ou assimilé ne sort du lot en ce début d'année, a part Lucy, le KSHE c'est tout, je n'en vois pas
d'autres...


Chroniques électroniques 11/04/2011 13:19



On est bien d'accord, il n'y a pas grand chose de percutant en ce début d'année. C'est d'ailleurs triste de remarquer que le meilleur album de 2011 (le K-S.H.E.) est, pour le moment, une
réédition de 2006.


Mais attends un peu quand même. Courant mai va sortir une compil Laid (filiale de Dial Rec) qui va mettre tout le monde d'accord (comme toujours avec ces esthètes de Dial).


 


B2B.