Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 13:35

Sortie : septembre 2011

Label : Text Records

Genre : Electronica, house

Note : 8/10

 

Dernièrement, Four Tet nous a infligé une sortie de route indigne de son niveau. En même temps, en se prêtant au jeu superfétatoire du mix pour la série Fabric (chronique ici), Kieran Hebden aurait du savoir où il foutait les pieds. Bien mal lui en a pris. Le mieux pour oublier cet écart est de vite se plonger dans le nouvel EP de ce prodige de l’électronica.

 

Locked / Pyramid est un simple 2 titres mais voilà, après une journée d’écoute impulsive, il me paraissait impensable de ne pas en parler car on retrouve enfin le Four Tet que l'on a toujours aimé, celui capable de fabriquer un classique instantané avec 2 bouts de ficelles.

Locked était présent sur le mix Fabric et c’en était d’ailleurs le meilleur morceau. Ce petit bijou permet de retrouver le Four Tet pré-There Is Love In You (chronique ici), celui qui privilégiait l’électronica poétique. La mélodie est finement jazzy, se contentant d’une simple ligne de basse avec un synthé léger. On est à la limite de l’approche easy-listening d’un Mr Scruff. A ceci près que Four Tet reste un orfèvre et qu’il y ajoute quantité de sonorités organiques. Locked devient alors ce morceau idéal d’électro matinale.

Pyramid n’est rien d’autre qu’une perfection house (elle aussi présente sur le mix Fabric). Sous son aspect répétitif et finement progressif transparaît alors une poésie élégiaque. C’est lorsque une nappe planante et cinématographique fait son apparition que l’on comprend tout le génie de Kieran. Cette nappe finit par s’imposer permettant ainsi au morceau d’atteindre des sommets de mélancolie.

 

Avec un rien, Four Tet réussit une nouvelle fois à atteindre des sommets. Ce mec est décidément brillant notamment dans sa façon de ne jamais renier ses travaux passés tout en se réinventant continuellement. Locked / Pyramid est un désarmant bijou de simplicité.

 

http://www.catapult.co.uk/resources/cache/resize_box_it_-resources-product-images-37367-Four_Tetjpg.350x350.jpg

 

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Marc 05/11/2011 01:58


Les deux titres, dans des genres différents, sont des pures bombes... je ressors juste d'une période d'écoute quasi-monomaniaque.

***

Sinon je lance l'idée là : ca dirait aux membres de l'équipe de publier un billet présentant ce qu'ils pensent être les disques fondateurs de leur genre préféré (sous forme de top albums ou de
chronique ou ce qu'ils veulent), histoire de présenter leurs disques fétiches... datant de plus de 3 ans.

Voila, dites moi ce que vous en pensez, moi je sais que j'apprécierai grandement.

Bonne soirée à vous


Chroniques électroniques 05/11/2011 10:59



L'idée n'est pas bête mais sincèrement, on a pas trop le temps de faire ça. Chroniques Electroniques n'est pas notre boulot mais juste une occupation. On s'efforce déjà de coller à l'actualité,
si en plus on commence à parler des disques cultes, on ne s'en sortira plus.


Maintenant, rien n'est jamais figé non plus. ;)


 


B2B



Rabbit 13/10/2011 16:34


Et sinon Pyramid aussi était dans le mix Fabric. En fait il sert un peu à rien cet EP, d'autant que Pyramid, bof bof.


Chroniques électroniques 13/10/2011 17:04



Pour la présence de Pyramid sur le Fabric, j'avoue être passé à côté (en même temps, le mix Fabric, je ne l'ai écouté qu'une fois... il m'a saoulé).


Et non, cet EP n'est pas inutile. En effet, ceux qui auront la chance de faire l'impasse sur le Fabric pourront se concentrer uniquement sur l'EP. Et cet EP démontre aussi que Four Tet est encore
capable de nous pondre d'excellents morceaux.



pSk 08/10/2011 16:05


Voilà qui fait plaisir à savoir. À l'assaut!
(et pour chercher la petite bête : petite faute d'orthographe pour le "c'en était d'ailleurs le meilleur morceau")


Chroniques électroniques 08/10/2011 16:22



Corrigé. Merci.