Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 18:20

Sortie : août 2011

Label : Project: Mooncircle

Genre : rap instrumental

Note : 6/10

 

La série Finest Ego boucle son tour du monde. Après avoir visité la Russie (chroniqué ici), le Japon (ici), l'Australie et la Nouvelle-Zélande (ici), elle retourne en Europe où elle a débuté, en s'intéressant plus précisément au Royaume-Uni et à l'Irlande. Comme d'habitude, l'idée est de faire se croiser producteurs de longue date et nouveaux venus pour des variations plus ou moins électroniques autour d'instrumentaux sous influence rap. Le résultat est constitué de 25 morceaux variés et inégaux entre deux et cinq minutes.

 

Les premiers extraits révèlent tout de suite la variété des beatmakers réunis sur cette compilation, avec la crainte que la quantité ait prévalu sur la qualité. Don Leisure attaque sur un son wonky tranquille, Kelpe (qui sort tout juste un nouveau single) poursuit sur quelque chose de plus électronica quand Danny Drive Thru fait une tentative jazzy puissante et brûlante. Si vous n'avez pas perdu pied avec ces trois passages assez différents et plutôt réussis, vous pouvez continuer ce voyage éclectique de l'autre côté de la Manche... avec le risque de ne pas y trouver le même intérêt à chaque fois. Ainsi Survivor de Seagull Mansion et Wotchagonnado de Mr Beatnick s'avèrent un peu poussif alors que Drink Don't Drive de Huess et Sweet Vixen de S-Type font nettement plus remuer la tête. Ce ne sont donc pas forcément les vieux briscards ou les jeunes découvertes qui s'en sortent le mieux.

De nombreux titres rappellent la scène de Los Angeles comme Where Is Everyone de Darkhouse Family. Leurs beats bancals et leurs sonorités 8-bit rondes se fondent un peu dans la masse et ce sont finalement des expérimentations plus originales qui se démarquent, notamment ce Oi Stalker de Benjamin One qui déborde presque du cadre fixé pour aller vers un univers plus électronique et vrillé. Le Clever Carl de Ean prend aussi cette voie, avec une mélodie hypnotisante seulement entourée d'un rythme entêtant et d'une nappe synthétiques. Une autre difficulté qui se présente à l'écoute de cette compilation vient du choix de l'ordre des titres qui présentent des tempo très différents. Et plutôt que de proposer une évolution logique, les changements d'ambiance sont nombreux. Soosh donne par exemple dans l'électronica éthérée juste avant que Bobby Trank lâche un extrait funky énergique d'ailleurs un peu isolé dans ce style. Et s'il y avait encore besoin d'ouverture, les choeurs utilisés par Eomac et Jay Scarlett sont une invitation aérienne au voyage qui se prolonge sur plusieurs plages reposantes assez agréables à l'écoute. La sélection s'achève avec quelques instrumentaux plus classiques mais bien menés, dont ce French Vanilla de Monky qui sample un accordéon mélancolique surprenant.

 

Cette série reste une bonne manière de découvrir ou redécouvrir des beatmakers méconnus même si une direction artistique plus marquée serait utile. Il ne vous reste qu'à piocher dans ce nouveau volume selon vos préférences.

 

http://www.projectmooncircle.com/files/pmc082_cover.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Laurent Fintoni 03/08/2011 11:23


Hey,

Thanks for the review and honest opinion. Two things: It's Don Leisure (not Done, there's a typo in the meta for the promo copy) and Kelpe has been around for years, the latest single is not his
first one.

Thanks


Rabbit 02/08/2011 22:18


Heu Kelpe effectivement il sort tout juste son premier 7" mais il a déjà une belle petite disco derrière lui tout de même... (http://www.discogs.com/artist/Kelpe) dont le très beau Cambio Wechsel
de 2009 aux confins d'une électronica psyché et d'un glitch-hop jazzy.


Chroniques électroniques 03/08/2011 11:41



J'ai modifié car cela portait à confusion...


Raph