Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:35

Sortie : 12 octobre 2009

Label : Citizen Records

Genre : Electro-techno

Note : 5/10


C’est encore une bonne année pour Citizen Records, il faut dire qu’entre l’explosion du génial Mondkopf, la puissance analogique du dernier Rebotini et la découverte electro-new-wave des Penelopes (chroniques ici, ici et ici), difficile de faire la fine bouche. On pensait Citizen abonné aux montées techno-rock imparables pour un public testostéroné et on découvre un label se jouant de plus en plus des modes.


Les Donovan déboulent avec Chord, un EP faisant le grand écart entre electro-funk et techno crado. Le duo s’est fait connaître par le biais d’un single imparable : Yo! Cette petite bombe mélangeant electro-booty faisant à chaque fois son effet en poussant le public à l’émeute. On retrouve donc ce titre sur l’EP, agrémenté de 4 remixs plus ou moins pertinent dont on retiendra avant tout un Dinamics Scratched Remix bodybuildé.

Chord permet surtout de découvrir la face electro-naïve du groupe. Naviguant sur le terrain de Justice et son crew Ed Bangeresque, l’éponyme Chord tire faiblement son épingle du jeu par son coté live, pendant que Shaft apparaît comme docilement funky. Certes, c’est sympathique mais tellement déjà vu.

Heureusement, le single Bang arrive à nous faire lever du sofa grâce à son ambiance hip-hop old school marinée dans une sauce électro-rétro des plus ludique pendant que l’ombre de Citizen plane toujours avec Emotronic, permettant de retrouver cette puissance techno bien poisseuse.


Avec Chord, les Donovan montrent l’étendue de leurs influences avec un album difficilement cataloguable. Même si cet EP ne brille pas par sa finesse, on reste séduit par cet objet insaisissable.

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

A Shebang 07/10/2009 18:01


non pas donovan s'il vous plait.. le blog explore un terrain musical très large certes, mais ne tombez pas dans l'electro "déjà vu".. non?