Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 19:12

Sortie : Août 2012

Label : Domino

Genre : Electro bordélique

Note : 6,5/10

 

Dan Deacon c’est l’anarchisme à l’américaine. Avec lui, la révolution est joyeuse et ludique et donne l’impression de s’adresser avant tout aux enfants. Et comme les états-uniens sont de grands gamins, le programme semble tout tracé.

Depuis une dizaine d’année, notre geek distribue une musique pour le moins unique, apparaissant comme un mélange mal digéré d’électronica, de pop, de noise et de 8-bit, le tout malaxé sur une rythmique à 180 BPM. Il a fallu du temps pour que ses créations soient reconnues, plus exactement 2007 et la sortie de Spiderman Of The Rings. Mais ce qui vaut à notre bonhomme un tel capital sympathie, ce sont ses prestations live absolument démentielles. C’est con à dire, mais qui n’a pas vécu une telle expérience peut difficilement en saisir la portée. Dan Deacon a pris l’habitude de jouer au milieu du public avec tout son arsenal harnaché autour du corps. Le public n’est pas invité, mais obligé de donner du sien, que ce soit dans des danses crétines ou des chorégraphies grand-guignolesques. Toute cette mise en scène aboutit à une transe collective surréaliste, ou des litres de sueurs finissent par s’envoyer en l’air. L’expérience relève de la thérapie de groupe.

Tout cela pour dire qu’il faut envisager un album de Dan Deacon comme une mise en bouche d’un live à venir. Pris isolément, America est un album épuisant car trop bordélique. Mais si l’on s’imagine le rendu sur scène, le point de vue diffère. Bien que moins fascinant que son dernier opus, Bromst, il faut reconnaître à America son potentiel anarchique. Dan Deacon aime mixer les genres pour aboutir à un mélange indigeste mais euphorisant. Guilford Avenue Bridge donne l’impression que Battles a bouffé une cargaison de tazs, True Trush verse dans la partouze hippie avec ses chœurs acides. Ça part dans tous les sens, ne laissant aucun espace de répit, supprimant ainsi toute pensée extérieure. Vous vous faites littéralement bouffer le cerveau pour finir transformer en pantin, avec un sourire béat aux lèvres.

Dan Deacon se paie même l’audace de finir sur une métaphore des USA en 4 mouvements. Bien que parfois grandiloquent et au final bien trop naïve, cette pièce se révèle attirante. L’ouverture symphonique de Is A Monster laisse place à des machines affranchies avant l’inévitable copulation. Le thème central étant en place, The Great American Desert peut déployer sa pop-kraut-pysché avant que Rail ose affronter la musique répétitive américaine. Manifest clôture l’ensemble sur une partouze salvatrice. C’est tellement osé et outrancier que la réceptivité primaire prend l’ascendant sur la réflexion.

Même si America ne fera pas date dans la discographie de Dan Deacon, le sillon tracé par l’américain reste à saluer. En se permettant tout, et surtout le pire, Dan Deacon réussi à préserver son esprit frondeur et jubilatoire, transformant sa musique en gigantesque terrain de jeu pour grands enfants.

 

http://cdn.pigeonsandplanes.com/wp-content/uploads/2012/08/Dan-Deacon-America.jpg

 

par B2B

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Li-An 22/09/2012 11:24

Pour avoir aimé cet album, je peux dire que votre écriture est bien plus bordélique et approximative que l'album en question...

Chroniques électroniques 23/09/2012 11:45



;)