Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 20:38

Sortie : septembre 2010

Label : Error Broadcast

Genre : Rap instrumental électronique

Note : 6

 

Error Broadcast, le netlabel qui a tout compris à la voie ouverte par Flying Lotus et la scène glitch-hop californienne, s'est associé avec le blog russe Gimme5 pour pondre une compilation des meilleurs beatmakers russes du moment (en téléchargement gratuit sur le site du label ou payant sur Bandcamp en meilleure qualité). Le résultat permet de présenter des artistes méconnus dans un panel de style allant du rap instrumental classique à des dérivés électroniques plus expérimentaux.

 

Cette sélection débute par le décoiffant Water Lily de Moa Pillar qui vous envoie une première avalanche de beats percutants pour nous mettre tout de suite dans le bain. Suit le J-Dat Inc. (Listening MD In Dub) de DZA qui nous avait déjà trituré les neurones en juin dernier avec son long format Five-Finger Discount (chroniqué ici) et en remet une couche énergique. Le tempo baisse ensuite un peu, comme l'intensité, mais les rythmiques continuent de claquer, les sonorités synthétiques tendant elles vers le chaotique. Nocow par exemple mêle sur Dynamicize des textures ébréchées avec des mélodies venues d'un futur mélancolique. Appleyard fait lui pleuvoir les sons qu'il n'hésite pas à maltraiter sur son Stereo Start qui tourne autour d'une base répétitive à l'esprit industriel. Quant à Demokracy, il signe avec Shapeshifter un titre à l'ambiance décadente dans lequel un jeu vidéo du passé combat des machines modernes... Autant d'univers différents et passionnants.

Si une majorité d'artistes tend vers ce fameux style glitch-hop, d'autres s'en démarquent en restant dans un style plus sobrement abstract hip-hop ou en explorant d'autres contrées musicales. C'est le cas de Save Slaves avec Vote qui travaille un peu facilement autour d'un sample ou de Wols qui part dans un sombre essai IDM envoûtant. La palme du bizarre revient à Kntxt qui nous envoie une mixture rythmique abrupte et déconcertante. Un passage un peu dispensable comme le long Orange Flame de Maguett dans une veine presque lounge et le brutal T-Probe de Damscray qui ne prend jamais son envol.

 

Cette sélection assez variée offre une plongée dans les expérimentations de producteurs russes qui mériteraient pour la plupart d'être distribués plus largement. Un coup de projecteur mérité et encore une réussite pour Error Broadcast.

 

http://www.error-broadcast.com/img/releases/300_ebc009_front.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires