Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 19:13

Sortie : 20 janvier 2010

Label : Abstrakt Reflections

Genre : IDM

Note : 7,5/10

 

Apparent Symmetry est encore inconnu chez nous. Derrière cet avatar se cache l’américain Zach H.. On sait seulement que le bonhomme trimballe avec lui différents projets électroniques encore plus obscurs. C’est sur le nouveau net-label Abstrakt Reflections qu’Apparent Symmetry a décidé de sortir son premier album, Mourn. L’électronica proposée par ce dernier risque fort de pulvériser vos oreilles par la force d'un mélange parfaitement maîtrisé entre IDM, ambient et indus. Cerise sur le gâteau : l’album est disponible gratuitement sur le site du label (ici).

 

La musique d’Apparent Symmetry est d’une rare consistance et d’une puissance émotionnelle sans pareil. La prouesse résidant dans la constante dualité entre un univers sombre se diluant dans un salvateur mouvement d’espérance. Pour cela, les crépusculaires nappes se trouvent confrontées à un grésillement et un parasitage sonore permanent. Ainsi, Apart From This Life débute comme un morceau d’ambient avant que tout ne se brouille pour évoquer un paysage post-apocalyptique. On se trouve face à la bande sonore idéale de La Route, chef d’œuvre littéraire de Cormac McCarthy .

Zach H. joue en permanence avec cette dualité et c’est l’IDM qui permet de faire le lien entre ces deux univers comme sur Skybending. Un IDM qui n’est jamais tapageuse et toujours contenue. 30mg propose une électronica futuriste pour un résultat imposant le respect. Les fans d’Access To Arasaka peuvent d’ailleurs se précipiter sur cet album les yeux fermés.

Les morceaux s’enchaînent et garantissent une immersion totale. Les 55 min de l’album s’écoutent d’une traite, on en redemande. Bien entendu, la musique d’Apparent Symmetry ne peut s’écouter que fort, au casque. Le décollage est garanti mais l’atterrissage ne fait pas partie du contrat tant l’implication émotionnelle est intense.

 

Abstrakt Reflections cogne fort pour sa première sortie. Apparent Symmetry s’impose d’ores et déjà comme un artiste à suivre de très près. Mourn est une tuerie, un album viscéral, puissant et doté pourtant d’une profonde mélancolie.

 

http://www.abstraktreflections.net/images/apparentsymmetry-mourn.jpg

 

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Lutin 14/02/2010 11:23


Merci beaucoup pour cette découverte.