Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 13:28

Sortie : Mai 2011

Label : Modern Love

Genre : Dub-house mutante

Note : 7/10

 

Passed Me By est un trou noir aspirant toute forme de matière. Vous voilà profondément attiré par ce néant. Le point de non-retour est sèchement atteint. Vous faites alors face à un magma sonore aux pulsations cardiaques étouffantes. Cette masse volubile indéchiffrable est un soleil noir autant angoissant qu’apaisant. Car la force de la musique d’Andy Stott se trouve là, dans cette impression que tout demeure fragile, que le temps s’efface pour laisser libre cours à la propagation des basses. S’en est tout simplement fascinant.

On pense alors au dubstep claustrophobique de Shackleton, au dub chirurgical de la clique d’Echocord, aux incantations chamaniques de Demdike Stare (tiens, Andy Stott est sur le même label, Modern Love). Il faut bien avouer qu’avec de telles références, Andy Stott se devait d’assurer. Et c’est globalement le cas même si l’album se révèle trop court et sans doute trop léger. On passera aussi sur les éloges de la presse autour de cet album. Oui, Passed Me By est un "bon" album... mais ça s'arrête là (il y a eu, au bas mot, une bonne trentaine de LP plus intéressant dans un registre vaguement expérimental en 2011). On aurait aimé plus de prises de risques, d’autant qu’un tel projet est justement taillé pour d’obscures audaces.

Non, parce que 7 morceaux pour 35 minutes, c’est bien trop court pour pouvoir totalement rentrer dans le trip narcotique. C’est d’autant plus frustrant qu’il n’y a rien à jeter dans cet ensemble caverneux même si je retiens principalement la focalisation sans concessions sur la rythmique de Dark Details et l’impression d’enfoncement inexorable dans les ténèbres d’Execution. Mais si je ne devais en garder qu’un, ce serait North To South avec sa lutte incessante entre une mélodie chancelante et de violentes taillades de serpe, le tout sous un maelström sonore enveloppant.

L’anglais Andy Stott reste relativement mystérieux, ne tentant pas de livrer les clés de son œuvre, laissant ainsi l’auditeur piégé par ses interrogations. Passed Me By est une entité impalpable, un objet sonore aux contours flous. Et, bien que s’inscrivant totalement dans la mouvance vaguement angoissante de nombres de productions actuelles, on se laisse prendre au jeu de cette house dubbée hypnotique qui regarde le monde en version monochrome, supprimant toute proposition d’un avenir optimiste, tout en refusant toute posture nihiliste. Vous êtes passif mais réceptif, il est uniquement question d’errance solitaire.

 

http://s3.amazonaws.com/modernlove_site/covers/397/bbaiiacg_medium.jpg

 

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

l'Astre 12/01/2012 01:35

Pas très clair je suis !
Ce que je voulais dire c que oui y'a une "mode", mais que non elle ne vient pas de nul part comme par exemple le dubstep et donc m^me si mode il y a c plus "revival" qu'autre chose. Et que donc oui
tu as raison c pas terrible cet album, bien que pas mal, mais non le fait que cela participe d'une "mode" n'est pas la raison pour laquelle c pas terrible - au contraire cad - cela d'autant que ce
n'est pas une mode du tout ! (j'voulais rebondir la dessus parce que justement y'a genre pas longtemps je me faisais la réflexion que le son recommencé a tabasser un peu plus)

bref !

...et la playlist c à moitié pas la bonne ! (j'ai mélangé avec les sons que je repéré pour autre chose...)

(même celui la j'suis pas sur qu'il soit clair m"enfin!)


kdo

Si vous ne connaissez pas, c un super album : Peaking Lights - 936

+!

l'Astre 11/01/2012 11:32

Trois choses.

Je trouve que ta note n'est pas trop en adéquation avec ta chronique.

J'irais pas jusqu'à dire que cet album participe de la "mouvance vaguement angoissante de nombres de productions actuelles" parce quand même c rudement violent dans le délire comparé a ce que tu
sites...(intermittent c très faible par contre). (En plus la mouvance angoissante dont tu parles n'est pas nouvelles puisqu'elle est le substrat même de toute vrai Techno* (autre que les technos de
salons ou de clubs, qu'ils soient bons ou mauvais).

J'pense que le postulat de cet album c de considérer que tu es "déjà" dans le trip narcotique "avant" d'y rentrer...:)



* (les intros ne durent pas forcément 1 sec et demi, des fois y'a pas d'intro et des fois aussi c que des intros... Le mieux c de tout télécharger et d'écouter ça dans l'ordre et en entier et
fonsdé au chaud) (comme ça si ça se trouve y'a même des trucs que vous ne connaissez pas !).


Brefs exemples frappants et édifiant :



http://www.youtube.com/watch?v=5eDsYDvcdYQ

http://www.youtube.com/watch?v=uS0yS2102gM

http://www.youtube.com/watch?v=5lZrVQ3rtnY

http://www.youtube.com/watch?v=pkbEBWJ43xM

http://www.youtube.com/watch?v=obmJitUv-ZI

http://www.youtube.com/watch?v=y9HcS6AxTpg

http://www.youtube.com/watch?v=19FhGMEJOs4

http://www.youtube.com/watch?v=cwBh2FAknWU

http://www.youtube.com/watch?v=tUJtlVKHAj0

http://www.youtube.com/watch?v=OJyBvZA7TLk

http://www.youtube.com/watch?v=gvUOmKIKsUc

http://www.youtube.com/watch?v=nx5zdrGZQyQ

+

Une dédicace a Manolito:)


http://www.youtube.com/watch?v=qYOr8TlnqsY



ps : Oui la dedicasse a Manolito fait partie integrante de la playlist explicative (elle conclue donc la démonstration).

+