Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 15:58

Sortie : avril 2011

Label : Project: Mooncircle

Genre : Electronica porteur de paix

Note : 5

 

Padmo et Weedy sont deux producteurs de rap instrumental qui oeuvrent depuis 2002 dans le projet 40 Winks. Après avoir sorti un certain nombre d'albums de manière indépendante, ils rejoignent Project: Mooncircle en 2007, label pour lequel ils sortent notamment Lucid Effect l'année suivante. It's The Trip est leur nouveau long format à l'ambiance cool et jazzy qui rappelle notamment la douceur de The Cinematic Orchestra.

 

Il y a parfois des moments où l'on a envie de se poser, de prendre le temps de respirer, de contempler la vie et de laisser tourner son cerveau au ralenti quand le rythme urbain le fait approcher de la surchauffe. Cet album vient alors à point nommé. Les courtes plages concoctées par 40 Winks défilent avec douceur, la batterie jazz ne heurtant pas l'écoute, le piano et les voix lointaines caressant habilement les tympans. La basse est présente, réchauffant cet ensemble léché. C'est même parfois un peu lisse, mais tant pis, laissons nous prendre au jeu. Outside The Box ou Sun Spots sont ainsi, des mélodies apaisantes pour laisser flaner son esprit. Les orchestrations sont soignées, rappelant même de loin Ennio Morricone sur Subtle Piece, glissent facilement...

Les deux Belges ont l'intelligence de ne pas en faire trop, tant dans la production que dans la longueur. La langueur suffit. L'auditeur traverse ainsi quelques bons moments, sur le mélancolique Mood Adapter par exemple, même si l'album manque un peu de rupture pour le faire sortir de la rêverie. Cet univers est agréable mais, vu d'ensemble, un peu trop léger. Le côté inquiétant de Tinnitus ou de l'interlude The Journey, l'énergie tardive de Winkz Waltz, montraient pourtant d'autres routes intéressantes à explorer.

 

It's A Trip est donc un bel album, bien produit, mais qui manque de relief pour vraiment convaincre. Adapté à la détente, il manque de profondeur pour les autres moments de la journée.

 

http://www.projectmooncircle.com/files/pmc076_480px.jpg

par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires