Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 00:53

Date de sortie : 31 août 2009
Label : Symbolic Interaction

Ard Jansen, ou Ard Bit est Néerlandais, plus précisément de Rotterdam. Beaucoup décrivent son terrain musical comme proche de celui des très abstraits Funckarma. Il a déjà pondu quelques titres sur des compilations. C'est le trop rare label Symbolic Interaction qui lui donne sa chance en publiant récemment ce premier album, Spanon.

Conçu comme un brillant compromis entre dubstep et IDM, Spanon est un album qui ravira les esthètes du genre.
L'artwork et la conception des morceaux rappellent l'âge d'or de l'IDM au début des années 1990. L'utilisation d'un materiel un peu vintage, comme le Roland TR-808, renforce la comparaison avec les vaches sacrées du genre, Autechre plus particulièrement.
La profondeur, le caractère incisif et la variation des lignes de basses très dubstep s'allient parfaitement à la pléiade de rythmiques complexes et aux beats concassés.
Entre menace et volupté, le nénuphar sur lequel l'auditeur est assis hésite à s'extirper d'eaux onduleuses et ambivalentes.
Jouant magnifiquement avec les contrastes et les rencontres ambiguës, Ard Bit fait preuve d'une impressionnante maîtrise en livrant un premier album aussi abouti.
Les amateurs de basses caverneuses, de clicks, de bleeps et de rythmes grinçants seront ravis des Toy, Castick Flow, Klint, Metric Bate (2008), Fiber (2006) ou du très hip-hop brouillé Bongite.

Avec seulement un album, le Néerlandais Ard Bit se place déjà comme un des artistes dont on attend encore plus. Un prochain album un peu plus tortueux lui donnerait des allures de référence du genre.
                               

par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

shift. 18/11/2010 03:10


Completement fan de cet album aussi... (et de son artwork par la meme)