Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 21:28

Sortie : septembre 2009
Label : Lab'oratoire / Atmosphériques


Après avoir vécu l'âge d'or du rap français avec son groupe La Formule, Jean-Christophe Le Saoût est devenu Wax Tailor pour sortir en 2005 un premier album impressionnant de maîtrise : Tales Of The Forgotten Melodies. Trip-hop, abstract hip-hop, soul, rap s'y cotoyaient dans une ambiance cinématique très prenante. Dans la même veine, il y eut Hope and Sorrow en 2007 et aujourd'hui In The Mood For Life.

Ce nouveau disque frappe d'abord par ses ressemblances avec les précédents. Il y a tout d'abord l'agréable voix de Charlotte Savary à quatre reprises. Cette fidèle de Wax Tailor n'a toutefois plus le même impact que par le passé. Son chant semble assez commun dans le genre sensuel qu'elle développe d'album en album. Il est vrai qu'elle est moins bien servie en termes de son, avec des instrumentaux moins catchy que par le passé, notamment ce Greenfields final fait de simples cordes ou le fade Go Without Me.
Il y a ensuite d'autres invités connus de la maison comme ASM, qui apparaissaient sur Hope and Sorrow dans un esprit très similaire, un peu trop d'ailleurs. De même, le flow de Voice sur This Train rappelle très fort sa participation à The Game You Play sur le LP précédent.

Voilà pour les ressemblances. Côté différences, il y a tout d'abord les nombreuses et courtes interludes instrumentales qui passent rapidement dans le paysage sans trop marquer l'auditeur. Les titres instrumentaux sont ainsi nettement moins présents que par le passé, alors qu'ils étaient un point fort du Français. Pour combler les mélodies, il a donc fait appel à une longue série d'invités (Mattic, Charlie Winston, Speech Defect, Sara Gen) dont l'apport n'est pas toujours évident.
La plus grosse différence est surtout ce Leave It au fort accent rytmh'n'blues 60's sur lequel chante l'Anglaise Dionne Charles. Une curiosité qui apparaît un peu isolé au milieu des titres très marqués par des genres plus modernes, malgré les évidentes références soul.
Wax Tailor a aussi perdu la belle unité qu'il savait créer dans ses albums précédents. La quasi absence d'extraits de films, qui ne font leur retour qu'en fin de disque et sur l'intéressant instrumental No Pity, y est sans doute pour quelque chose.

On est toujours très critique avec ceux que l'on aime. Wax Tailor avait placé la barre très haut avec
Tales Of The Forgotten Melodies, il se retrouve aujourd'hui coincé entre refaire ce qu'il maîtrise, notamment des bonnes productions rap, et tenter de nouvelles choses. Cet album est de bonne qualité et bien au-dessus de nombreuses sorties actuelles, mais on attend tellement du Français qu'il ne peut y avoir qu'une pointe de déception à l'écoute de In The Mood For Life. On le fera tourner quand même un certain nombre de fois avant de peut-être s'en lasser...


par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Ben 20/03/2010 11:23


je voulais justement signaler la p'tite erreur de the others lorsque j'ai vue le premier commentaire! ^^
Sinon bonne chronique dans l'ensemble!! comment faire mieux que Hope And Sowrrow ?! impossible a mon avis... Mais les concerts reste toujours magique!!!


Chroniques électroniques 20/03/2010 20:08


Merci pour cette correction, je n'avais pas vu le premier message...
La correction de cette confusion malheureuse est faite.


Papinho 21/09/2009 17:34

Globalement d'accord avec ce billet:

2 petite corrections:
- ASM n'est pas un Mc de "The Others". "A State of Mind" et "The Others" sont bien 2 groupes de Hip Hop différents.
- Mattic justement n'est pas un nouveau venu dans la liste des "guests" de WT: il est l'un des 2 Mcs de "The Others".