Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 13:07
Sortie : 8 septembre 2009
Label : Tympanik

Le New-yorkais qui se cache derrière Access To Arasaka est seulement âgé de 25 ans. C'est depuis l'année dernière que bon nombre d'oreilles se tournent vers ce prodige.
Après des remixs pour Zentriert Ins Antlitz, Totakeke ou Aphorism, de prometteurs EP non-signés, un glorieux mini-album sur Illphabetik ainsi que des apparitions sur des compilations estampillées Hymen Records ou Tympanik, ce jeune homme n'a pour autre ambition que d'ouvrir aux auditeurs les portes d'une nouvelle ère en matière de compositions électroniques.
Pour que chacun puisse le vérifier, bon nombre de ces réalisations sont disponibles en libre téléchargement sur son site officiel (ici).
Oppidan est son premier album, fraîchement paru sur Tympanik Audio, label référence en matière d'IDM visionnaire et aventureuse.

Bienvenue dans un monde virtuel bouillonnant, celui d' Access To Arasaka.
Cet album semble avoir été inventé pour bannir à jamais le mode shuffle de tous les lecteurs mp3 du monde. Ce n'est pas un album, c'est une fresque explorant toujours plus en profondeur les abysses infinies et imaginaires d'un cyber-univers à l'agonie.
Mélodies tourmentées, beats incisifs et brumisés, glitch écorcheur, tous les ingrédients sont là pour obtenir un album d'IDM de haut rang.
C'est en fait bien plus que ça. L'auditeur semble projeté dans un monde dévasté, en proie à des conflits guerriers avec des créatures robotiques plus chimériques les unes que les autres.
On est content d'être en zone libre, planqué dans le monde réel avec notre casque bien placé sur les oreilles, à l'écoute des territoires terrifiants évoqués.
En alchimiste des contrastes, le New-yorkais pose des nappes de synthés rassurantes en parallèle à ses rythmiques cérébrales et à ses tortueuses mélodies.
Bien que constitué de 17 titres, cet album est à envisager comme un joyau pur et indivisible.
Il y a même des résonnances dignes d'une psy-trance downtempo d'anticipation dans cet opus. Access To Arasaka s'adjoint les services de Beau Jestice et d'ESA pour deux titres anthologiques de plus.

Ce disque peut déjà bénéficier du label "claque du mois et sûrement plus". On assiste là à l'avènement d'un génie, ni plus ni moins.
Beaucoup annonçait l'IDM du futur pour bientôt, Oppidan se place d'ores et déjà comme une des pierres fondatrices du genre. Le futur est pour demain, bon réveil à tous.
                            
par Ed Loxapac

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Coke_Babies 04/11/2012 23:19

Merci pour cette critique. Je vous dois à vous et votre site quelques unes des plus belles découvertes en électro de ces derniers temps.
Access to Arasaka est absolument passionnant.

shift. 14/09/2009 21:27

Mortel !
merci !

bzmbzmzfr 12/09/2009 00:24

Ouahh le site de l'auteur fait ultra fliper