Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 18:06

Sortie : 28 septembre 2009
Label : Warp

Déjà 20 ans que Warp abreuve nos oreilles de pépites sonores. Le label de Sheffield a fait du chemin depuis leur première sortie, le titre Track with no Name de Forgemasters.
A l'origine, Warp était un magasin de musique ouvert en 1987 dans un entrepot pourri de la banlieue de Sheffield. Weird And Radical Projects ou We Are Reasonable People sont les deux explications souvent contestées qui sont censées illustrer l'accronyme du label créé par Steve Beckett et Rob Mitchell. Nightmare On Wax ou encore LFO sont des formations musicales à la base des premiers succès critiques et commerciaux de l'écurie. Des papes du genre tels qu'Aphex Twin, Squarepusher, Boards of Canada, Plaid ou encore Autechre les rejoindront rapidement.
Warp gagne rapidement ses galons de label représentant une alternative à la soupe anglaise. Devenu aujourd'hui une référence en matière d'indépendance, ils n'ont pas cédé à la tentation de devenir un conglomérat trop expansionniste. De jeunes artistes ou formations ont rallié leurs rangs pour insuffler du neuf avec une qualité toujours constante. Clark, Battles, Grizzly Bear, Jamie Lidell, Leila, Luke Vibert ou plus récemment Bibio, Flying Lotus ou Hudson Mohawke sont de ceux là.
Au printemps dernier, Warp et son ruban mauve offrait la première date d'une tournée mondiale à la Cité de la musique. Un public parisien très "arty" et "branché" s'était réuni pour assister aux divines prestations de Plaid, Aphex Twin, Leila ou du virtuose vidéaste Chris Cunningham (chroniqué ici).
Pour achever les festivités, le label offrait la possibilité à ses fans de contribuer à l'élaboration d'une compilation fêtant les 20 ans. Dix titres chosis par les internautes figurent sur le disque aujourd'hui chroniqué, les 14 autres étant chosis par Steve Beckett lui-même.

Les dix titres sélectionnés par les internautes apparaîtront forcément comme un recueil de best-sellers.
Commençant par l'inaltérable Windowlicker d'AFX, la première face évoque un patchwork non exhaustif et historique. De véritables bombes intemporelles comme My Red Hot Car (Squarepusher), Eyen (Plaid), Atlas (Battles) ou Herzog (Clark) attestent de l'indélébile empreinte que Warp laisse au patrimoine électronique.
Les 14 morceaux de Beckett sont eux moins convenus et laissent apercevoir la face rock-indé du label avec les belles contributions de Broadcast ou Grizzly Bear. Des artistes plus obscurs tels que Mike Ink, Xepper ou les illustres Seefeel apparaissent également. Même les titres des mastodontes, sans êtres des raretés pures, sont jubilatoires à ré-entendre. Chacun ira de son petit commentaire, en critiquant l'absence de tel ou tel artiste ou morceaux. Cette compilation anniversaire évite l'écueil du best-of trop convenu en tentant l'impossible performance de faire tenir 20 ans de son en 24 morceaux.
On regrettera en silence dans notre coin le choix des morceaux d'Autechre ou de Boards of Canada.
Un bon moyen de découvrir les trésors du label pour les néophytes, un plaisir de ré-entendre des oldies difficilement trouvables dans le commerce pour les autres. Dotée d'un packaging de qualité, cette compilation est assurée de recevoir le succès qu'elle mérite.

Le blog Chroniques électroniques espère quant à lui être encore là dans 20 ans, pour continuer de chroniquer les aventures d'un des labels les plus marquants de ces 20 dernières années.
                            

par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

MK 20/08/2010 14:13


Merci pour ces conseils, je vais essayer de me procurer ces albums !
Pour ce qui est des "artistes majeurs" comme tu les appellent, si vous en avez le temps (et l'envie) ça pourrait être cool de faire des chroniques des ces différents albums considérés comme
"références". Cela permettrait aux novices (comme moi) de découvrir ces différentes œuvres.
Encore bravo pour le boulot que vous faites !

++


MK 18/08/2010 14:39


Je me suis laissé tenté par cette compilation et j'avoue avoir bien apprécié !
J'ai particulièrement aimé les titres d'Aphex Twin et Boards of Canada.
J'ai regardé vite fait sur le net, leurs discographies respective est assez fournie. Je me disais donc que vous pourriez me conseiller un ou deux albums de chacun :)

J'ai découvert ce site récemment et je le visite maintenant tous les jours. Un grand bravo pour toutes les pépites que vous chroniquez !
Continuez ainsi !


Chroniques électroniques 18/08/2010 23:50



Pour éviter d'écrire un pavé à propos de ces deux artistes majeurs, je vais simplement répondre à ta requête.


 


Aphex Twin : Drukqs et Richard D. James


Boards Of canada : Music Has The Right To Children et The Campfire Headphase


 


Mais bordel faut aussi écouter du Arovane, du D'arkangelo et du Bola.