Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 22:01
Alors que Fluorescent Black doit sortir le 29 septembre (chronique ici), nous avons rencontré Anti-Pop Consortium pour parler de leur 4e album, qui s'inscrit dans la veine des trois premiers sortis entre 2000 et 2002. Beans (à droite sur la photo) et High Priest (à gauche donc), deux des trois MC du groupe new-yorkais, défendent avec calme cette nouvelle production et annonce déjà l'enregistrement de la suite... après leur tournée américaine et européenne prévue pour cette fin 2009.

Qu'avez-vous fait ces sept dernières années, entre la sortie d'Arrythmia et celle de Fluorescent Black ?
Beans (surpris) : Ca fait sept ans, c'est fou ! Pendant cette période, nous avons travaillé chacun de notre côté. Nous avons aussi vécu différents événements personnels et maintenant nous revoilà ! Nous avons continué à nous voir, mais nous n'avons pas fait de musique ensemble jusqu'à il y a deux ans. Nous avons alors recommencé à tourner ensemble et à enregistrer le nouvel album.

Avez-vous changé personnellement et dans votre manière de travailler depuis les premiers albums ?

Beans : Nous sommes devenus des personnes différentes, plus matûres. Nous avons plus d'expérience et nous avons donc évolué d'un point de vue créatif. Notre vie personnelle a bien entendue affectée notre musique.
High Priest : Il y a aussi une grosse différence au niveau de l'écriture. Avant nous adaptions de la poésie pour en faire des morceaux. Aujourd'hui nous écrivons plus de véritables chansons. Et ce sera encore le cas dans le prochain album que nous envisageons de sortir au début de l'année 2010.

Comment fonctionne Anti-Pop au niveau des productions, quelles sont vos influences ?
High Priest : Earl Blaize est notre ingénieur du son et notre producteur. Même si les autres membres produisent aussi des instrumentaux, la majorité de Fluorescent Black a été composée par lui. Ses influences sont Herbie Hancock, Stevie Wonder, mais aussi la musique concrète ou les bandes originales de films de science fiction.

Comment construisez-vous vos titres ?
High Priest : Nous faisons d'abord la musique. Chacun apporte une série de beats à Blaize et nous voyons ceux qui nous font réagir le plus. Nous choisissons ensuite dans quel ordre nous allons intervenir puis nous faisons les arrangements.
Beans : Blaize nous donne des indications à chacun pour nous expliquer comment chacun doit poser sa voix. Pour cet album, nous avions quatre ou cinq chansons au départ qui ont donné la dynamique pour les autres morceaux. Elles ont servi de base. Et tous les titres ont été testés sur scène ces deux dernières années. Nous ne jouions parfois que deux anciens titres.

Il y a un titre un peu à part sur le disque : Timpani avec un instrumental assez tribal et une fin de morceau complètement dansante... comment est né ce titre ?

Beans : Nous devons ce titre à M. Sayyid (le 3e MC de Anti-Pop, NDLR) qui a d'abord composé la première partie. La seconde a été faite dans notre studio, puis les deux ont été rassemblées avec quelques arrangements.
Quand j'ai entendu ce titre, j'ai tout de suite annoncé que je ne poserai que sur le refrain...

Comment vous situez-vous sur la scène rap américaine, de quels artistes vous sentez-vous proche ?
Beans : M. Sayyid dirait que nou sommes une alternative à la scène rap américaine. Je nous vois plus comme une option. Nous aimons des artistes comme Gaslamp Killer, Flying Lotus, Edan ou bien sur Public Enemy.

propos recueillis par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans Interview
commenter cet article

commentaires

loftninja 09/09/2009 22:58

Check out Anti-Pop Consortium's Fan Page on Facebook:
http://www.facebook.com/group.php?gid=44570562091&ref=ts

and their twitter:
http://twitter.com/antipopnyc

benoit 08/09/2009 13:21

belle interview pour un bien bel album. Bravo.

Chroniques électroniques 08/09/2009 14:22


Merci !