Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 11:20

Sortie : 14 septembre 2009

Label : Konkurrent

Genre : Ambient, folk, expérimental

Note : 7,5/10


Le label hollandais Konkurrent a eu la bonne idée, il y a une dizaine d’année, de lancer une série d’albums pour le moins alléchante. In The Fishtank demande donc à deux artistes de s’isoler deux jours durant dans un studio afin d’expérimenter et de mélanger leurs univers sonores. Le résultat toujours intrigant a permis de dévoiler de grandes réussites comme le volume 10 ayant vu copuler Motorpsycho avec Jaga Jazzist. Retenons aussi le trio Sonic Youth + I.C.P. + The Ex.

Sort ces jours-ci le 15e de la série, conclusion de deux jours d’enfermement forcé en décembre 2007 de Fennesz et Sparklehorse. Les fans trépignent déjà à l’idée de voir le génie autrichien des recherches sonores electroniques, Christian Fennesz, se frotter avec la dream-pop exigeante de la bande à Mark Linkous.

Cet album, absolument remarquable dans son abstraction maîtrisée, réclame une écoute exigeante. En effet, la musique de Fennesz n’est pas toujours facile d’accès (pour les non-connaisseurs, précipitez vous sur le chef-d'oeuvre Endless Summer). De prime abord simple, chaque son de Fennesz révèle en fait une complexité impressionnante. Son empreinte sur cet album est indéniable et il ne laisse au final que peu de place à Sparklehorse. La voix trop peu présente de Mark Linkous semble envahi par l’electronica tout en retenue de l’Autrichien.

Album fortement marqué par l’improvisation, In The Fishtank réserve de sublimes moments de poésie comme sur Mark’s Guitar Piece avec ses quelques notes de guitares et ses nappes qui arrivent à plaquer une intensité prenante. Le sub-aquatique Music Box Of Snakes semble épuré mais ses multiples strates de sonorités electroniques parasitées démontrent une grande maîtrise de la composition. On retrouve aussi le Fennesz bruitiste sur NC Bongo Buddy, monument d’electronica-noise donnant l’impression qu’un vent glaciale sort de vos enceintes.

En 7 titres et 40 min, le duo Fennesz / Sparklehorse additionne leurs talents pour un résultat plus que probant. Malgré son austérité première, In The Fishtank, vol.15 mérite une écoute attentionnée pour en saisir toute son ampleur.

http://www.konkurrent.nl/labels/img/fish15.jpg

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires