Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 22:03
Sortie : octobre 2009
Label : Ninja Tune


Fin juillet, nous vous parlions du nouveau projet de Kid Koala baptisé The Slew. Nous ne savions pas à l'époque si le titre disponible en téléchargement était extrait d'un futur album ou un teaser pour leur tournée Nord-américaine. Après d'autres titres diffusés sur Internet et une vidéo, voici donc venir un album de dix titres, disponible lors de leurs concerts et un temps en téléchargement gratuit sur le site de Kid Koala. Pour mémoire, The Slew est la bande originale - composée par Kid Koala et Dynomite D - d'un documentaire qui n'a jamais vu le jour. Après avoir rencontré la section rythmique du groupe Wolfmother, les deux hommes décident de jouer les compositions du projet The Slew sur scène.

Le principe de 100% est de coller du scratch à foison sur des guitares zeppelinienne en veux tu en voilà. Ils reprennent notamment sous le titre Robin' Banks (Doin' Time) une routine du Canadien qui samplait allègrement la six cordes de l'ami Jimmy Page. Le reste est du même acabit avec une grosse énergie et un mélange très juste entre les passages laissés aux platines et ceux consacrés aux riffs ravageurs. The Grinder, à la montée en puissance mûrement soupesée, est l'exemple même de cet équilibre judicieux entre les deux aspects pregnants de The Slew.
Et quand Kid Koala annonçait avant la tournée des lourdes rythmiques, Shakled Soul est là pour confirmer son annonce. Une batterie brutale, une guitare aux interventions réfléchie et de rares voix scratchées qui sont parsemées tout au long du disque.

Cet album est le résultat d'une expérience parfaitement maîtrisée qui rappelle quelques tentatives de Mixmaster Mike ou des X-ecutioners. Cette fois-ci, la veine rock lourd est assumée de bout en bout, sans exercice de style platinistique superflu. Du très bon.


par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires