Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 10:20

Sortie : 1er juillet 2009
Label : Sincerely Yours

Genre : Chill-wave

Note : 7/10

 

Il en est ainsi de certains albums d'electro-pop qui arrivent à vous conquérir dès la première écoute. Ce style, le plus souvent naïf et d'une simplicité absolue, possède un charme désuet imparable. Chaque saison offre sa petite pépite du genre, cet album qu'on a envie de caler sur sa platine au petit matin pour mieux démarrer sa journée. Le label suédois, Sincerely Yours (protecteur d'Air France, The Tough Alliance et The Honeydrips), propose une nouvelle signature pour le moins mystérieuse : jj. Aucune information ne circule sur la belle (pas la peine de chercher un hypothétique myspace), ce qui ne fait que rajouter du mystère à jj n°2, album à l'ambiance fantomatique par excellence.

En 9 titres et moins de 27 min, jj arrive à vous transporter dans des vapeurs éthérées d'une electro-pop baléarique. Les fines notes de guitares de My Hopes and Dreams en attesteront. jj n°2 est un album d'une homogénéité remarquable qui s'écoute d'une traite. Les images vont se superposer dans votre tête à mesure que les minutes vont s'égrénées. Disque de fin d'été, jj n°2 est d'une douce mélancolie nostalgique. Les poncifs du genre ne peuvent cependant être évités. Les sonorités new-age 2009, écolo-trip, monde merveilleux de Disney sont omniprésentes. Cependant, pour peu que l'on veuille bien laisser ses préjugés au placard, la sauce prend magistralement. Difficile ne pas succomber à My Love, sublime pop song. jj se permet même de singer le Lollipop de Lil Wayne sur un Ecstasy vaporeux.

Passée l'hideuse pochette, jj n°2 est un album à découvrir absolument, la B.O. idéale pour un trip fantomatique de Gus Van Sant.


http://stereogum.com/img/album_covers/jj-n2.jpg

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires