Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 19:39
Sortie : août 2009
Label : Warp


Troisième et dernier maxi découlant de l'excellent album Los Angeles de Flying Lotus, L.A. EP 3X3 regroupe des remixs et des nouveaux morceaux de l'artiste qui avait émergé an 2006 avec l'album 1983. Avec sept extraits originaux (et deux bonus), le Californien ne se fout pas de la gueule du monde ! Ses deux nouvelles productions, Endless White et Spin Cycles, sont deux plages baignées de nappes envoûtantes bien loin de ses habituels bidouillages. Deux espaces planants et sans grand relief qui se posent naturellement au milieu des autres titres.

Pour les remixs, Dimlite revisite le morceau de cloture de Los Angeles, Infinitum, qu'il modifie totalement pour le faire ressembler à du Flying Lotus alors que l'original était une sorte d'ouverture vers de l'electronica doux et chanté. La rythmique semble se battre contre elle-même et de nombreux sons viennent s'y intercaler justement.
Comet Course devient Comet sous les mains de Mathew David qui en plus de lui avoir fait perdre la moitié de son nom, l'a amputé de la moitié de sa durée. Lui supprime la "batterie" pour travailler sur la mélodie, que sur la mélodie. Cela ressemble du coup plus à une interlude, pas désagréable quoique limitée.
Take réduit aussi le morceau qui lui est confié. Parisian Goldfish reste dans la même veine que l'original mais prend des couleurs différentes, un ton plus posé, plus léger. Une réussite qui va nous inciter à surveiller cet autre Californien.

Testament (Breakage's Bill's Suit mix) est une étrange version rock de la plage trip hop originale. Pour finir avec les remix, Rebekah Raff transforme les 56 secondes de Auntie's Harp en une longue plage de six minutes emplie de harpe. Un moment de méditation qui rappelle les mélanges de jazz et de musique indienne d'Alice Coltrane qui est bien entendu la tante (auntie) en question. Une magnifique conclusion.

Si ce n'est que ce n'est pas tout a fait fini puisqu'il y a des bonus à cet EP. La version numérique contient déjà un titre en plus, un remix de l'inquiétant Riot par Take, et pour fêter cette sortie, un neuvième morceau vient s'ajouter : Auntie's Lock, revu par le groupe The Life Force Trio, disponible en téléchargement gratuit sur le site de Warp. Du rabe à ne pas négliger car il est plus que consistant !



par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires