Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 02:13

Date de sortie : juillet 2009
Label : auto-Produit

Originaire de Minneapolis, le quartet baptisé Hyder Ali (en l'honneur d'un empereur indien du 18e siècle) déboule dans une galaxie hip-hop en quête de renouveau.
On sait peu de choses sur ce groupe si ce n'est qu'il ne devrait pas rester longtemps sans label.

Articulée autour du virtuose rappeur Eric Blair, un guitariste, un bassiste/contrebassiste et un batteur, la musique d'Hyder Ali est aérienne et rafraîchissante.
Tirant toute son inspiration dans le hip-hop conscient et old-school mais également dans le jazz et le rock éthéré, ce EP est habité d'une musicalité en quête d'on ne sait quelle rédemption.
Le phrasé saccadé et les paroles intelligentes d'Eric Blair résonnent à l'unisson des instrumentations acoustiques et des arrangements d'excellente facture.
Se dressant à contre courant des clichés et dénonçant les maux d'une société à la dérive, son flow alterne entre cynique résignation et verve rageuse.
Malgré une production artisannale, le son est léché, doté d'un véritable soin du détail, notamment sur les échos et les différents effets de guitares et de batterie.
Le titre éponyme est le véritable point d'orgue du disque, là où la rage de Blair et les expériementations des musiciens semblent toucher leur apogée.

Même une écoute rapide et distraite vous confortera rapidement dans l'idée qu'Hyder Ali est un diamant brut qui devrait on l'espère, faire rapidement grand bruit.
Seulement disponible sur la plateforme iTunes, Careless Talk appelle déjà à un long format qui pourrait s'avérer exceptionnel. La patience est une vertu...
                                

par Ed Loxapac

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires