Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 11:07
Sortie : Août 2009
Label : Ninja Tune


Cougar est un groupe américain composé de cinq membres, David Henzie-Skogen (batterie, percus, beats), Todd Hill (basse), Trent Johnson (guitare), Aaron Sleator (guitare, laptop, synthé), et Dan Venne (guitare). Leur précédent album, Law, paru en 2006 sur le label Layered, a bénéficié d'un succès critique assez large.
C'est sur l'écurie Ninja Tune qu'ils sortent ce Patriot dont on attend beaucoup.

Une musique faite par des hommes aidés par des machines. Voilà qui résume bien le son propre à Cougar. Leur inaltérable goût pour les guitares est une fois de plus à l'honneur. Les textures de celles-ci sont très bien travaillées, apparaissant variablement sous des formes acoustiques, électriques, synthétiques ou digitales. Cougar bénéficie cette fois-ci de toute la panoplie technologique et rythmique du label Ninja Tune. Ce qui a le don de vitaminer les batteries et toute la sphère rythmique dans son ensemble. On note également une fluidité quasi symétrique dans les différentes séquences mélodiques.
Même si cet album demeure à dominante post-rock, des effluves de folk et de math-pop viennent également caresser nos oreilles.
On pense à Tortoise ou à 65daysofstatic pour la dimension live que peut prendre leur musique en studio. Ils ont d'ailleurs effectué les premières parties des derniers cités en 2006.
Cougar a également collaboré avec Maximo Park sur l'excellent titre Digit Cleaver (absent sur cet album)et entame en ce moment même une grosse tournée avec eux.

Certes beaucoup mieux produit que son prédecesseur, Patriot peut paraître parfois un peu moins abouti. On a par moment l'impression qu'ils tentent de revisiter tout un patrimoine rock pour le retailler à leur sauce. Le morceau Thundersnow, avec son lot de guitares suramplifiées, commence comme du Muse (beurkk!) pour heureusement évoluer positivement. Heavy Into Jeff semble créer un genre nouveau et pas très convaincant : le stoner électronique.
Par bonheur ces légers accrocs ne sont pas légion. Les très bons Stay Famous, Rhinelander (et ses choeurs pastoraux), Florida Logic, Pelourinho ou l'excellent Appomatox en sont les preuves concrètes.
Un bon disque donc, qui devra jouir de multiples écoutes répétées pour être apprécié à sa juste valeur. Le résultat que cela pourrait donner en live attise une véritable excitation teintée de curiosité.

Après l'album d'Yppah (chroniqué ici), le label Ninja Tune continue de surprendre positivement. Ceux qui avaient annoncé la mort du phoenix se sont peut-être plantés... mea Culpa.
                                

Voilà le teaser précédant la sortie de l'album :
                      

par Ed Loxapac

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires