Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 23:29
Date : 7 juillet 2009
Lieu : Bataclan (Paris)


Quatre mois après son dernier passage à Paris, Q-Tip est venu démontrer à nouveau qu'il n'avait pas perdu son énergie d'antan. La soirée commence par un warm-up assez plat de DJ Cam (qui vient de sortir un nouveau single). Le Français enquille les classiques rap américain et ne réveille la foule qu'avec son mix hommage à Michael Jackson. Tip fera aussi faire une courte minute de silence en hommage à la star de la pop.

Mais surtout Tip réveillera le public avec une énergie impressionnante ! Il déboule et vient directement se coller au bord de la scène pour rester tout le long du concert eu plus près de la foule. Il mélange avec réussite les titres de son dernier très bon album solo, The Renaissance, avec les nombreuses tueries produites il y a plus de 15 avec A Tribe Called Quest. Mentions spéciales pour Award Tour et Scenario qui déchaînent la foule. Il faut bien dire que Q-Tip a un véritable talent pour communiquer avec les spectateurs et les fait facilement hurler ou chanter.
QTip.jpg
Accompagné d'un bassiste, d'un guitariste, d'un batteur, d'un DJ et d'un clavier, le MC enchaîne les tubes sans laisser beaucoup de répit au public. La deuxième partie du concert est toutefois un peu pus hachée, même si la qualité est toujours au rendez-vous.
Sur le rappel, il revient vite au contact des premiers rangs. Il termine le concert par Life is Better, en duo sur disque avec Norah Jones, qu'il fait chanter à toute la salle en descendant au milieu de la foule ! Alors que les spectateurs chantent encore, il quitte la scène et laisse tout le monde avec un grand sourire.

Un grand monsieur du rap nous a rendu visite ce soir !


par Tahiti Raph

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans concert-soirée-festival
commenter cet article

commentaires