Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 16:45
Date : Mai 2009
Label : Monolake/Imbalance Computer Music

Baptisé ainsi en l'honneur d'un lac californien perdu en pleine Sierra Nevada, Monolake était autrefois un duo composé de Gerhard Behles et de Robert Henke. Behles s'est barré en 2001 pour se consacrer à l'élaboration du logiciel de séquençage Ableton Live.Robert Henke se retrouve donc désormais seul maître à bord.
Fer de lance de l'IDM minimaliste à l'instar de Photek, la musique de l'Allemand Monolake est influencée par le dub et est plus souvent qualifiée d'ambient. Des albums tels que Hong-Kong (1997), Gravity (2001) ou le magistral Polygon Cities (2005) sont à inscrire au panthéon du genre.

Un 12" qui appelle, on l'espère, la sortie d'un album, le dernier LP sorti étant Polygon Cities. Deux titres, Atlas et Titan, sont composés à l'aide des dernières technologies adulées par les princes du laptop. A l'écoute de ce 12", on ne peut douter que le dubstep londonien a franchi les frontières pour parvenir jusqu'à Berlin. De subtiles touches sont reconnaissables pour l'oreille attentive.
Atlas est tout bonnement excellent. Les basses sont abyssales, résonnant harmonieusement avec d'hypnotiques boucles un peu industrielles, des bleeps rampants alliés à une flûte et une corne de brume assez lugubre. Excellent. Titan est lui aussi très bon mais nettement moins intéressant, ressemblant un peu à un mélange d'ébauche progressive très réussie et de face B ancienne. L'écoute d'Atlas vous est gracieusement offerte sur notre radio. Pour ceux qui ne sauraient se suffire de ça, Titan est en écoute ici.

Les sporadiques sorties de Monolake sont toujours aussi attendues. Il serait donc grand temps d'abreuver les fans avec un album de grand cru. Il ne reste plus qu'à attendre en espérant que l'Allemand ne se concentre pas uniquement sur son déconcertant side project personnel, signé en tant que Robert Henke.
                       
                                  
par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires