Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 00:08
Année : 2009
Label : Dealmaker


Voici le premier album de Keaver & Brause, Britanniques des Midlands dont on ne sait rien, si ce n'est que The Middle Way sort sur le label qui compte : Dealmaker.

Il délivre un glitch-hop aérien et éthéré, jouit d'une utilisation du cut assez brillante et insère dans sa musique électronique des samples d'instruments acoustiques (harpe, guitares, piano, flûte, etc). Les quinze titres sont assez courts, c'est tant mieux car cela aurait pu rendre l'ensemble redondant, les morceaux évoluant très peu. Le tout est assez pittoresque et doté d'un potentiel visuel assez planant.
Keaver & Brause flirte parfois avec le jazz, notammant avec certaines basses et plus souvent la batterie. De lourds beats viennent rappeler qu'il s'agit bien d'un disque de hip-hop en claquant littéralement les fesses de la mélodie. Pas ou peu de captures vocales, si ce n'est des chants soul bien sentis (Summers t'Say) et de sporadiques onomatopées.
Même si l'album a tendance à s'essoufler dans sa seconde moitié, il recèle néanmoins de très nombreuses choses intéressantes dans son ensemble. Il aurait juste fallu délester l'opus de deux ou trois morceaux dispensables comme Fision ou Livfe.

Le label Dealmaker a, une fois de plus, eu le nez fin en sortant cette jolie découverte. On attend désormais de Keaver & Brause un album plus concis pour crier à la réussite totale.
                                                      
par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires