Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 11:57

Du 8 au 11 août 2009, la terrasse du Palais des festivals de Cannes accueillera le charmant festival Pantiero qui propose depuis quelques années une programmation de qualité entre rock, rap et électro. Nous avons profité des Nuits sonores pour échanger sur la prochaine édition avec son programmateur, Jean-Marie Sevain.

 

A quel point en est la programmation et quel visage aura-t-elle cette année ?

Les artistes de la terrasse sont tous bouclés, mais nous avons quelques difficultés pour les after. Cette année, mon postulat de départ a été d'avoir plus de rock, au sens large, que d'habitude. Chaque année, j'essaie sans succès de faire une grosse soirée rock. Lors de la prochaine édition, il y en aura donc deux. Je suis notamment très heureux d'accueillir The Chap, Fujiya & Miyagi ou Ebony Bones. Depuis quelques années je voudrais avoir Phoenix, mais ils seront au Japon au moment de Pantiero...

 

Il y aura donc moins d'électro cette année ?

Il y a moins de groupes qui me bottaient cette année. Je suis toutefois content de programmer Mr Oizo car il suscite une grosse attente et se sera sa seule date en France cet été. Je suis aussi très satisfait qu'Arnaud Rebotini vienne. La dernière soirée sera plus rap.

Comment prépares-tu ta programmation ?

J'écoute beaucoup de son, notamment sur Internet. Quand j'aime, je commande. Je me déplace aussi pas mal en concert pour voir les groupes repérés. Mais il m'est arrivé de booker des groupes que je n'avais pas vu sur scène... après tout de même m'être rencardé !
Je raisonne beaucoup en terme de plateau pour choisir les artistes, avec un côté thématique. Il y a vraiment un style Pantiero, que je souhaiterais d'ailleurs faire évoluer. J'ai d'autres envies qui ne seront pas toujours faciles à mettre en œuvre. J'aimerais par exemple faire venir Omar Souleyman, un chanteur Syrien génial qui fait une pop complètement psychéé.

Propos recueillis par Tahiti Raph et B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans Interview
commenter cet article

commentaires