Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 14:28

Année : 2009
Label : Columbia

Genre : Pop

Note : 2,5/10

La presse s'est enfin trouvé un chouchou pour 2009. Non, ce n'est pas cette asperge de Sliimy. LE groupe que vous êtes censés écouter cet été pour faire un tantinet hype, c'est Passion Pit. Ouais, cool, remercions Technikart, Les Inrocks et Libé de s'être occupés de nous dans cette tentative de défrichage du groupe tendance.
Les codes d'un groupe tendance sont assez simples : piocher dans les sons du groupe branché de l'an dernier, être facile à écouter et se jouer du contexte.

Soyons clairs dès le départ, Manners est un album d'une médiocrité alarmante, d'un chiant absolu. Le groupe marche sur les traces faussement psychées et naïves de MGMT. Ca sonne electro cheap sans saveur et c'est d'un rare convenu. Chaque piste respire la facilité, ça sent l'escroquerie à plein nez. Rien que le morceau d'ouverture, Make Light, est un condensé de clichés : voix aigüe insupportable, refrain facile, pseudo-hédonisme dans la mélodie. La suite est du même acabit. On oscille entre les sonorités 80's et la chorale d'enfants sur Little Secrets, on est attristé par les sons et les nappes electro de Folds In Hands. Et To Kingdom Come fait penser à la série "Ricky ou la belle vie" avec ses trois notes de synthétiseurs.
Chaque morceau reproduit le même principe : couplet en douceur avant le lâcher de basses sur le refrain, histoire de faire sauter les foules. Pendant 11 titres, on s'ennuie fermement.

Mais pourquoi la presse a-t-elle fait de ce groupe la hype du moment ? Se sont-ils concertés lors d'une table ronde en se disant "c'est comme l'an dernier, c'est pratique, nos lecteurs sont des moutons" ? Pascal Nègre est-il derrière tout ça avec l'argument "c'est la crise, il faut un groupe naïf pour redonner le sourire aux gens et des sous dans mes poches" ? A moins que ce ne soit certains producteurs X qui tentent de faire ressortir Passion Pit, obscur film pornographique de 1985...

par B2B

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

peck 23/06/2009 22:56

Bonjour ! pas du tout d'accord avec cette critique , "manners" prouve avec une maestria deconcertante le génie mélodique de Micheal Angelokos, 11 tubes imparables superbement produits avec un son énorme. Je ne comprends pas vos critiques négatives, le mec n'a que 21 ans et pue le talent ...

Chroniques électroniques 24/06/2009 00:09


L'EP était sympathique, l'album est mauvais.
Trop de hype, tue la hype !
Rien à sauver dans ce nauvrage musicale. Sous pretexte que le groupe sort du carcan couplet-refrain, on est censé trouver ça bon. Dans ce cas, pourquoi n'ensence pas-t-on plus le nouveau Grizzly
Bear, qui pour le coup est une petite merveille sortant des sentiers battus ?

Après, on peut toujours mettre en avant l'argument "les gouts, les couleurs" mais tu te rends vite compte que c'est seulement une poignée de vulgaires journaux-magazines (Inrocks et Libé en tête)
qui ont porté Passion Pit sur un podium en mousse. L'autre grande majorité semble avoir compris la vacuité de l'entreprise.

Pour attenuer tout ça, j'ai juste l'impression que l'album est baclé. Ca ressemble trop à une demande rapide de confirmer le prometteur EP. Le groupe s'est juste vautré sur l'album et c'est
dommage.

B2B


Ju 20/05/2009 01:35

Quel dommage, j'en suis à ma première écoute (du Lp) et j'ai la même impression que toi.

Benoit 15/05/2009 13:59

Finalement déception. Ce qui tenait à peu près la route sur une poignée de titres se révèle fatigant sur un album. Comme tu dis, difficile à comprendre l'engouement autour de ce projet qui, à mon sens, est à des années lumières de MGMT !

Chroniques électroniques 18/05/2009 12:52


Ce qui est dommage c'est que l'EP de 6 titres était plutôt sympathique. On sent que le passage à l'album s'est fait à la va-vite sur la demande de producteurs véreux qui ont flairer le bon
filon.
Le groupe finira dans les oubliettes plus rapidement que prévu.

B2B.


benoit 11/05/2009 10:58

j'avais bien aimé le Ep, j'ai hâte d'écouter cet album.
Et bravo pour le blog... Je vois qu'on a quelques disques en commun.
http://hop-blog.fr/
http://poprevuexpress.blogspot.com/