Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 12:19

Année : 2009
Label : Turbo Recording

Genre : Tech-house

Note : 2/10

Le cliché métrosexuel Tiga sort un nouvel album ces jours-ci. Depuis l'insupportable Sexor en 2006, le Canadien a écumé les clubs et festivals avec ses sets d'un chiant incommensurable mêlant techno hype à deux sous et new-wave queer. Ciao Tiga! : mais voila une superbe idée de titre mec !
Album de featurings où Soulwax se taille la part du lion. Les belges sont derrière une bonne moitié de l'album et leur son est directement reconnaissable. Le problème avec le groupe des frères Dewaele, c'est que c'est avant tout un groupe de scène, un truc parfait pour faire monter la température de 15 000 degrés. Mais sur disque, c'est une autre histoire. Prenons Beep-Beep-Beep et Shoes qui sont les exemples parfaits de tracks sans profondeur avec ce bruit symptomatique de caisse claire, ces gimmicks soulwaxien récurrents et ce manque d'envergure dans les montées.
Tiga poussant la chansonnette derrière chaque morceau, ça en devient rapidement insupportable. Mind Dimension (avec Jori Hulkkonen) est une atteinte au bon goût avec ses sonorités du début des années 2000, Sex O'Clock (avec James Murphy) approche de l'intérêt zéro pendant que Speak, Memory (avec Jasper Dahlback & Philippe Zdar) fera passer le générique d'"Astro le petit robot" pour un chef d'oeuvre. Tiga n'en oublie pas ses amours d'enfance avec le new-wave Luxury mou.
Au milieu de cet océan de mauvais goût obsolète, on peut sauver de la noyade deux morceaux (avec Soulwax une fois de plus) : What You Need qui tape dans l'efficacité binaire acide et surtout Overtime, single planant et totalement extasié.
Quoi qu'il en soit, on se trouve face à un album electro sans intérêt, un truc qui ravira les cagoles cet été, elles pourront danser tranquillement avec le sac à main au bout des doigts.


http://img.noiset.com/images/album/tiga-ciao-cover-26705.jpeg

par B2B

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Mathieu 20/01/2011 20:23


on est d'accord, c'est une belle bouse ! décevant que les excellents Soulwax fricotent avec cette tantouze de Tiga.
Merci pour vos critiques, vous assurez. J'ai découvert plein de bonnes choses grâce à vous ! notamment superpoze récemment ! ça déboite


Chroniques électroniques 20/01/2011 20:41



De rien...



Tiaen 10/07/2010 08:00


Tu exagères. "Speak, Memory" est une chanson autobiographique honnête, personnelle et bien sentie.


Louis Hertert 01/05/2010 12:49


Oui, mais si nous étions tous d'accord il n'y aurait pas de débat ni de joutes oratoires. On s'amuserait moins!
Bonne continuation.


Louis Hertert 30/04/2010 19:53


Je me permets de vous répondre sur mon blog, voici le lien de l'article:

http://locarno-dimension.blogspot.com/2010/04/ciao-pt-1.html

Vous vous en doutez, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous!


Chroniques électroniques 01/05/2010 12:39



Merci pour le lien.


En effet, nous ne sommes pas vraiment d'accord sur le sujet.


;)


 


B2B



Vincent 29/05/2009 20:54

Merci pour les commentaires homophobes...surtout le dernier paragraphe...

Chroniques électroniques 29/05/2009 23:54


Cher Vincent,
Nous t'invitons à relire la chronique de fond en comble pour y trouver le moindre contenu homophobe...
Si le terme queer te pose problème, il fait partie désormais d'un language désormais assez usuel.
Si pour toi "cagole" est un terme pointant les homosexuels, nous te conseillons d'ouvrir le Petit Larousse ou le guide de l'argot marseillais.
Si tu es un fan de Tiga... désolé nous ne pouvons rien faire pour toi.

Bien à toi.

Chroniques électroniques