Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 18:23
Année : 2009
Label : Ant-zen


Cet EP de cinq titres de This Mom'Omina sort sur le label Ant-Zen quasiment en même temps que le sublime album de L'Ombre.
Ce trio belge originaire de Gand navigue entre l'EBM, le dub et le dark ambient. Cela, sans faire chavirer l'amateur de musiques électroniques, un minimum intelligentes. Ils mettent le paquet sur le rythme, martial et tribal tout au long du disque. Le son est par conséquent assez physique.
Il faut néanmoins reconnaître qu'à défaut d'être cérébral, le résultat est assez efficace pour qui désire se prendre ça dans les esgourdes. Ce genre de musique est surtout écoutée dans les contrées belges, hollandaises et un peu en Allemagne.
Le terrifiant Momentum I, avec sa voix sortie d'outre tombe est diablement efficace, tandis que Nuragh est le seul morceau au potentiel mélodique digne de ce nom. Le reste n'est qu'un condensé de rythmes percussifs tribaux, tantôt acoustiques tantôt digitaux.
Un public existe pour ce genre de sons. Je trouve ça personnellement très brouillon, avec un criant manque de subtilité. Cet EP brille surtout par son efficacité à épuiser l'auditeur. Peut-être est-ce le but de la manoeuvre...?
                               
par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires