Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 09:03
Année : 2009
Label : Cactus island


Après Doctor Flake ou Rone, cette année 2009 commence bien pour la production électro française. Nouvelle preuve avec Poborsk qui nous livre un EP électronica plutôt abouti. Six titres de 30 min qui passent très bien entre bruitisme ludique, l'intro de Wisdom Tooth, et déconstruction curieuse, Tuneldrop. Les mélodies sont discrètes pour laisser plus de place au travail sur le son et aux évolutions en douceur... et en finesse s'il-vous-plaît !
Chaque morceau est riche de petites touches qui s'empilent. Le Marseillais n'en fait pas trop et s'en tient à un espace sonore limité. Une sorte de contrainte qui lui permet de ne pas déborder de son cadre d'expérimentation. Le ton est donc sobre, mesuré, parfois presque trop.
Alp
reste donc surtout à la portée des amateurs éclairés et confirme que Poborsk fait partie des producteurs sur lesquels il faut garder un oeil. A noter que cet EP numérique est disponible en téléchargement pour £ 2,95 sur le site du label.


 
par Tahiti Raph

Partager cet article

Repost 0
Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

daYmo - Music Destock 04/04/2009 12:59

Oui c'est çà un espace sonore délimité.
Ca ne m'étonne pas que tu préfères Rone... D'ailleurs tu dois bien aimer Ø et PanSonic je suppose...

daYmo- Music Destock 03/04/2009 17:07

Merci Raph pour cet article.
Autant je ne suis pas fande Rone (j'adore ses matières, ses nappes mais pas du tout ses rythmik), autant Poborsk je dois avouer que je suis agréablement surpris. çà va me replonger dans l'univers dans lequel m'emmène Pole, et c'est pas pour me déplaire.
Je mettrai quelques bémols à ta review mais c'est simplement que nous n'avons pas tout à fait les mêmes goûts :
- "EP électronica plutôt abouti" & "Le Marseillais n'en fait pas trop et s'en tient à un espace sonore limité" : je le trouve abouti tout court, vraiment, dans la mesure où ce genre d'univers sonore est complexe et à vrai dire il est super précis, il a bien défini son espace sonore. Je ne pense pas qu'il puisse "en faire plus". Tout est bien callé, et les matières sont complexes, propres, distinctes. S'il "en faisait plus" çà ne donnerait pas du tout le même résultat en terme d'espace sonore. Comme tu le soulignes d'ailleurs en disant "un espace sonore limité", je serai tenté de dire un espace sonore déterminé et maitrisé. M'enfin je chipotte là.
En tout cas là tu as touché dans le mille pour moi ! J'ADORE. Ca vaudrait vraiment le coup d'écouter cela sur une installation en multi-diffusion. S'il pouvait préparer ce set afin de l'adapter à une diffusion en multipoints ce serait top.... Oh je m'y vois déjà.... là la stéréo est pas suffisante à mon goût.

Tahiti Raph 04/04/2009 11:26


Tu m'as bien compris... quand je dis "espace sonore limité", ce n'est pas une critique, mais bien une constatation ! Délimité serait plus précis.
Content que ça te plaise en tous cas (même si je préfère Rone, qui n'est toutefois pas dans le même style).