Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • Chroniques électroniques - Chroniques de disques, de concerts, de festivals, de soirées de musiques électroniques, rap et bien d'autres...
  • : Au confluent des musiques électroniques, du rap et des autres styles, ce blog, ouvert et curieux. Chroniques de l'actualité des sorties IDM, électronica, ambient, techno, house, dubstep, rap et bien d'autres encore...
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 15:35
Année : 2009
Label : Rednetic


Infinite Scale est un Londonien planqué derrière des machines. Il creuse son sillon depuis le début des 90's en sortant quelques EP remarqués sur les labels Toytronic ou Boltfish.
Ad Infinitum est un album grandiose que l'on pourrait qualifier d'ambient, même si l'IDM et les orchestrations néo-classiques pointent le bout de leur nez.
Le glitch vient aussi de temps en temps apparaître pour briser quelques segments. L'ensemble se montre céleste, lunaire, naviguant entre nappes aériennes et souterraines.
Un son atmosphérique donc, au patrimoine ambient important, organisateur de voyage ambivalent.
Les basses sont sévèrement dubbées et les mélodies de clavier rêveuses (ou cauchemardesques) recouvertes d'arpèges à la dimension onirique.
Les titres les plus marquants sont Quibtone Frame, Step above the Surface et Behind the Scenes, sans dévaloriser l'ensemble homogène de l'album. Le titre de clôture, Liquid Shock, laisse quant à lui béat et contemplatif.
Pour ceux qui attendaient un digne héritier au Moddus Operandi de Photek, Infinite Scale livre ici un superbe opus dans la plus pure tradition ambient, qui pourra également séduire les amateurs du plus chaloupé des Boards of Canada.
Hautement recommandé.
                                         
par Ed Loxapac

Partager cet article

Published by Chroniques électroniques - dans disque
commenter cet article

commentaires

Music Destock 30/03/2009 16:56

Waou waou ! Merci Ed Loxapac.
Effectivement c'est vrai qu'à la première écoute la limite entre l'ambient et l'IDM est faible dans ce bon opus de Infinite Scale.
J'étais en train d'écouter l'album Moonfunk de Tournesol et la transition vers Ad Infinitum est nickelle.
De bonnes grosses nappes sub-aquatique et mélodies aériennes sont au rendez-vous.
Le titre 'Landscape' est des plus sensas' pour se poser 3"54 et faire le vide.
Très agréable.